« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

lundi 3 juillet 2017

Portrait de relieur: Léon Gruel (1841-1923)

Amis Bibliophiles bonjour,
L’amateur qui se penche sur l’histoire de la reliure croisera forcément l’auguste figure de Léon Gruel, qui fut non seulement l’un des principaux relieurs français entre 1891 et le premier quart du xxième siècle, mais également l’un de ses grands théoriciens.
Léon Gruel est l’héritier de plusieurs générations de relieurs, qui se sont succédé dans l’atelier fondé par Isidore Deforge en 1811 au 24 rue Duphot. Plus précisément Léon Gruel est le fils de Catherine Gruel – Engelmann (? – 1896) et de Pierre-Paul Gruel (? – 1846 ou 1848), gendre de Isidore Deforge.

Léon rejoint l’atelier de sa mère dès le début des années 1860, mais il s’associe à elle et à son demi-frère Edmond Engelmann vers 1875. Cette association fait la synthèse d’une tradition familiale bien établie, du sens inné de la reliure de Léon, et de l’expertise d’Edmond dans l’imprimerie et l’édition.
Léon imprime vite sa marque personnelle, et il devient...
La suite est sur bibliophilie.com, la nouvelle version du Blog du Bibliophile!
H

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...