« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

jeudi 13 septembre 2007

Portrait : Jean-Paul Fontaine, le Bibliophile Rémois

Je suis fier de vous proposer aujourd'hui le portrait de Jean-Paul Fontaine, passionné parmi les passionnés, et auteur de nombreux textes sur la bibliophilie et accessoirement lecteur du blog. J'espère que vous apprécierez ses rencontres, notamment celle où il a tenu une belle allemande entre ses bras.

"Bonjour Jean-Paul,

Pourriez-vous nous parler un peu de vous et de votre bibliothèque?

Médecin en pré-retraite, j'ai 64 ans. J'ai fondé en 1985 une petite revue trimestrielle d'histoire du livre et de la littérature, Le Bibliophile Rémois, qui a cessé de paraître en 2004 (j'étais depuis trop longtemps le seul rédacteur, sous de nombreux pseudonymes!). Depuis, je suis rédacteur au magazine du Bibliophile. Je suis l'auteur du Livre des Livres (Hatier, 1994) et autres travaux sur l'histoire de l'Imprimerie et du Livre. Une somme sur Cazin et ses éditions authentiques est sous presse. Ma bibliothèque, d'environ 8 000 volumes, a subi les conséquences imprévisibles des agressions diverses qu'on peut rencontrer dans la vie et a été dispersée en plusieurs ventes publiques. Aucun de mes enfants n'étant bibliophile, je n'ai guère plus que le minimum vital en documentation, pour travailler. Depuis quand la passion de la bibliophilie s'est-elle emparée de vous?

J'ai le souvenir d'avoir toujours été attiré par les livres, probablement influencé par une Mère passionnée d'antiquités. La bibliophilie m'a ouvert sur le monde non médical (ce dernier, de ma génération en tous cas, n'étant trop souvent passionné que par la chasse ou la Bourse) où j'ai rencontré des passionnés intelligents qui m'ont beaucoup appris et qui m'ont souvent honoré de leur amitié : au hasard et dans le désordre, Henri-Jean Martin, François Chamonal, Lucien Scheler et Albert Ronsin, aujourd'hui décédés, les libraires Christian Galantaris (Paris), André Jammes (Paris) et Freddy Depadt (Bruxelles), Jean-Dominique Mellot (BnF), Claude Bourdois (ARO), Jean Dérens (BHVP), Albert Labarre (BnF), Philippe Hoch (Metz), Jean-Daniel Candaux (Genève), Jeanne Veyrin-Forrer BnF), Jean-Claude Garreta (Arsenal), Guy Biart (Namur), Paul Culot (Bruxelles), Jacques Renoux (fondateur du magazine du Bibliophile),...
Quels sont vos domaines de prédilection, ou votre approche est-elle éclectique et vous fonctionnez au coup de coeur?

D'une famille originaire de Bretagne, j'ai commencé par une collection de livres sur cette province. Plus tard, j'ai réalisé qu'en dehors de l'auteur, il y avait un autre responsable incontournable du livre que j'avais dans les mains, l'imprimeur, et me voilà parti dans l'histoire de l'Imprimerie, les impressions des XVe et surtout XVIe siècles et les livres anciens de documentation sur le sujet. Troisième et dernière étape : l'intérêt pour les bibliographes et les bibliophiles. Avec l'âge, on remplace la bière par le bordeaux ! J'ai donc surtout fonctionné aux coups de coeur.
Où achetez vous vos livres.? Internet, salons, libraires?

J'ai acheté des livres partout où il y en avait : libraires naturellement, antiquaires et brocanteurs parfois, souvent en ventes publiques, sur les quais de la Seine (qui a dit qu'il n'y avait plus de trouvailles à y faire ?), rarement dans les salons, et même sur Internet (c'est surtout vrai pour la documentation difficile à trouver).

Quel est le ou les livres qui vous font rêver? Et les livres que vous possédez déjà et qui vous sont particulièrement chers?

Vous aurez compris que j'ai quelques regrets d'avoir vendu L'histoire de Bretaigne (1618) de Bertrand d'Argentré, Le blason de France (1697) de Cadot, aux armes du duc de Bordeaux, la célèbre impression des Oeuvres de Platon (1578) par Henri (II) Estienne avc les "grecs du Roi", le seul exemplaire sur parchemin de La Treille muscate (1961) de Colette avec 14 lithographies de Terechkovitch, et même une affichette du Festival Dada à la Salle Gaveau (1920) annonçant au programme que "Tous les dadas se feront tondre les cheveux sur la scène". Aujourd'hui, j'essaie de rassembler les oeuvres d'Octave Uzanne, du moins celles qui touchent la bibliophilie, et rêve de trouver un exemplaire (pas trop cher) de son Dictionnaire biblio-philosophique (1896).

Vous savez que les lecteurs du blog aiment les histoires, auriez-vous une anecdote à nous raconter, sur une trouvaille, un livre, autre chose qui touche à la bibliophilie?

Lors d'une vente aux enchères à Reims dans les années 1970, ma Mère, qui m'accompagnait et qui me croyait en difficulté face à un autre amateur pour un livre, a enchérit sur ma propre enchère, provoquant ma stupéfaction à haute voix et déclenchant l'hilarité de la salle !

Lors d'une visite privée à la Réserve des Imprimés de la BnF (Richelieu), dans les années 1980, j'ai pu tenir dans mes bras (vu la taille) un des deux volumes de la Bible de Gutenberg ... quelle sensation !

Autre émotion : la découverte en 1991 d'un exemplaire du premier livre imprimé de La Ferté-sous-Jouarre (1644), inconnu des bibliographes, vieillissant de trois ans les débuts de l'Imprimerie dans cette ville, et provoquant l'arrivée précipitée à Reims de François Chamonal pour me dire qu'il était acheteur d'un éventuel second exemplaire quand je le trouverai !

Enfin, vous êtes un visiteur fidèle du blog... qu'en attendez-vous?"

J'ai découvert votre blog par hasard. Ce qu'il s'y dit me plait et je souhaite qu'il participe, de même que d'autres "supports", au partage de cette passion qui nous anime, qui nous maintient en constant éveil et qui nous lie à la Connaissance, source de bonheur inexprimable.

Merci beaucoup.

H

Images : Le Livre des Livres, la bibliographie des livres imprimés à Reims au XVIIe, le dernier numéro du Bibliophile Rémois, l'ex-libris de Jean-Paul, la vente en 1992

2 commentaires:

Jean-Marc a dit…

Merci pour cette belle galerie de portraits de bibliophile, preuve que c'est un monde très divers. Continuez.

Romain a dit…

Bonjour,

J'avais laissé le 9 août un message en réponse à votre sujet sur les magazines consacrés à la bibliophilie où je citais entre autres le Bibliophile Rémois. Il semblerait donc que vous ayez retrouvé son auteur !!! Je vois d'ailleurs qu'il a corrigé judicieusement les quelques informations que je donnais à propos du Bulletin du bibliophile. Beau portait ! Cordialement,

Romain

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...