« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mardi 10 mars 2009

Débat: qu'est ce qu'un livre?

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Toujours entre deux logements, préparant mon déménagement, j'essaie de trouver du temps pour le blog... soyez patients, ça ira mieux en avril.

En attendant, un jeune et talentueux bibliophile fidèle du blog s'est levé un matin en ce posant une drôle de question, qu'il aimerait vous soumettre: "qu’est-ce qu’un livre?".

Pour l’Unesco un livre a plus de 49 pages, pour la Bnf, d’après le quid 2005, un livre (un volume?) compte au moins 51 pages mais pour la bibliothèque de Moscou un livre compte au moins 3 pages! Notez que six cahiers de 8 pages font 48 pages et que l’estimation minimaliste des 3 pages repose tout de même sur une logique; il faut déjà deux feuillets pour faire 3 pages, il y a donc déjà une logique d’assemblage.

Mais si une plaquette de six pages n’est pas un livre, dix plaquettes de six pages liées ensemble tant mal que bien font-elles un livre? Une plaquette seule, de six pages, reliée fait-elle moins un livre que 10 plaquettes mal ficelées? Et d’ailleurs, le grand dictionnaire Larousse du XIXe est-il un livre ou 17 volumes, ou un livre de 15 volumes et deux livres de suppléments, soit 3 livres? Et encore un livre doit-il être imprimé? Un manuscrit ne serait-il pas un livre? Même à l’époque moderne des manuscrits ont longtemps circulé sans connaître l’honneur de la presse (les Mémoires des intendants à la fin du XVIIe par exemple). S’il n’y a de livre qu’imprimé, qu’elle "dose" d’impression détermine le livre sur un manuscrit? (les folios, l’en-tête, plus?).

Un petit débat sur presque rien?, mais qui a son importance pour les bibliophiles... Qu’est-ce qu’un livre?

H
P.S.: mais au fait, est-ce qu'un livre se définit par sa forme?

6 commentaires:

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Même l'auteur de "L'apparition du Livre" , Henri-Jean Martin, n'a pas répondu à cette question...Alors, bon courage, je vais y réfléchir. En attendant, à cette heure, bonne nuit et à demain.

Le Bibliophile Rhemus a dit…

La solution du problème posé pourrait se résumer ainsi :

A- La définition donnée par les dictionnaires ("ensemble de feuilles réunies en un volume") est :
1- pléonastique.
2- attribuable aussi bien aux revues ou magazines, qu'aux livres.

B- Le livre est défini, ni par le nombre de feuilles, ni par sa forme, mais par son contenu.

Sur ce, je vais prendre un comprimé d'acide acétylsalicylique...

pierre a dit…

Après quelques moments de réflexion (tic-tac-tic…), je me suis dit qu'il serait peut-être plus rapide de définir tout ce qui n'était pas un livre !
Bon ! Déjà, dans la notion de "livre" on peut admettre l'idée "d'objet" (livre-objet) en opposition avec une œuvre qui, elle, est subjective .Par conséquence, on peut donner un prix à un livre et non pas à une œuvre… C'est lui qui explique la judicieuse présence de libraires dans nos cités -merci-
Ensuite les sous-catégories sont là pour semer le doute.
- Une plaquette serait plutôt une courte communication d'ordre technique.
- Une revue suppose une notion de régularité de parution.
- Un almanach fait référence à son contenu.
- Je vous laisse trouver d'autres exemples et leurs exceptions

C'est ça. Le livre me semble étroitement lié à son support. Mais avec les bibliothèques virtuelles peut-on parler encore de livre ?

Bonne question, en fait. Pierre

Anonyme a dit…

Même question en anglais, réponse (s) différentes(s) ?

http://www.artistbooks.com/editions/wiab.html

Montag

olivier a dit…

Aidons les académiciens!
A ceux qui cherchent la définition d'un livre dans un dictionnaire : "vous en avez un entre les mains"
Téléologique : "objet de passion des bibliophiles"
Olivier

Valentin a dit…

Un livre est un ensemble de pages,un tas de mots,de phrases,du papier.Cet une oeuvre,un récit...un objet ouvert à qui l'aime!Collection,décoration,tout lui va.Un livre ne se définit pas,c'est ce qu'on veut(sauf une ordure!).

amicalement,Valentin

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...