« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

samedi 16 mai 2009

Nouvelle Bibliographie + Chronique de Nuremberg

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Pour ceux d'entre vous qui sont passionnés par le sujet, je vous informe de la parution de la Bibliographie des Ouvrages érotiques publiés clandestinement en Français entre 1650 et 1880. Il s'agît en fait du troisième et dernier volume de cette bibliographie.

L’auteur, Jean-Pierre Dutel, s’est efforcé de rechercher et de classifier les éditions des grands textes classiques, et tout particulièrement les Académie des Dames, les Thérèse Philosophe, les Histoire de dom B*** ou les Pucelle d’Orléans, qui connurent tous plus d’une trentaine de rééditions et qui furent les textes érotiques les plus lus du XVIIIe et du XIXe siècle.

Le Libertin de Qualité, l’Arétin Français, La Fille de Joye, Parapilla, ou la Foutromanie sont également en bonne place dans le palmarès des meilleures ventes de l’époque. Malgré leur succès moderne, les textes du marquis de Sade, Justine ou La Philosophie dans le Boudoir furent moins publiés et moins lus que ceux d’Andréa de Nerciat et surtout que sa Félicia ou mes Fredaines, rééditée 17 fois. Les Tableaux des Moeurs du Temps et L’Antijustine, deux titres importants de la littérature érotique n’eurent les faveurs que de 5 rééditions.

L’auteur a aussi tenté de mettre à jour et compléter la liste des ouvrages publiés par les éditeurs installés à Bruxelles à la fin du XIXe siècle. Les éditions de Jules Gay si souvent copiées, et nombre d’éditions attribuées à Poulet Malassis qui ne sont que des contrefaçons. Le nom de Vital Puissant dont la place dans l’édition clandestine bruxelloise fut plus conséquente que l’on a cru jusqu’à maintenant retrouve l’importance qui doit être la sienne.

Cet ouvrage fait suite à la Bibliographie des Ouvrages érotiques publiés clandestinement entre 1880 et 1920 (ISBN : 2-9517742-0-6) qui obtint en 2002 le prix de la bibliographie décerné par le Syndicat de la Librairie Ancienne et Moderne, et à la Bibliographie des Ouvrages érotiques publiés clandestinement entre 1920 et 1970. En pratique, il se présente ainsi:
* Un volume de 672 pages sur Centaure naturel 90 g, relié toile sous jaquette bicolore.
* Notice sur quelques collectionneurs disparus.
* Description minutieuse de 1180 éditions.
* Reproduction (8,5 x 5,8 cm) de 1168 pages de titre ou illustrations.
* Tables des auteurs, artistes et éditeurs présumés.
* Conditionnement sous film
Prix public TTC : 180 €

Je n'ai pas eu l'ouvrage en mains, je vous fais donc simplement part de sa parution, sans émettre d'avis particulier.

Par ailleurs, j'ai participé aujourd'hui à une vente aux enchères en salles, durant laquelle j'ai assisté à l'adjudication d'une Chronique de Nuremberg (très incomplète): elle ne comportait en effet que 35 feuillets, le tout dans un vélin de l'époque. Le prix final...? 4 300 euros sans les frais (18%). Ceci m'a laissé songeur et j'ai essayé de deviner sa destination. A mon sens le plus probable est qu'elle va soit servir à truffer un autre exemplaire incomplet, ou qu'elle va être vendue à la feuille... encore que sur ce point, je sois sceptique. Par ailleurs, un Raynal in-8 + Atlas m'est passé sous le nez (prix final 1 400 euros). Je me suis fait plaisir en m'offrant l'EO en premier tirage d'un Autre Monde de Grandville, relié dans un demi-chagrin citron, avec les gravures en couleurs.

H

18 commentaires:

Marc-Aurèle a dit…

Bravo Hugues
Nous étions donc sur la même vente, moi au téléphone et bredouille.

Vincent P. a dit…

Auxerre ou Versailles?
Vincent P.

Hugues a dit…

Grosse fringale. J'ai sévi dans les deux.
:)
La Chronique était à Auxerre.
H

Marc-Aurèle a dit…

J'aurais bien aimé avoir la Didero et d'Alembert mais 42.000 sans les frais.....

Marc-Aurèle a dit…

Pardon pour Diderot..

Vincent P. a dit…

Idem pour moi, j'ai sévi dans ces deux ventes (plus une autre secondaire...).

Et plus bredouille que moi ça n'existe pas...Les prix ont été très soutenus et les estimations particulièrement basses ont attiré comme toujours les bibliophiles en état de grosse fringale comme vous H.... :)

Amitiès,
Vincent P.

Marc-Aurèle a dit…

Très étonnant les prix d'hier en effet.
J'ai enchéri sur quelques objet mais les prix ont vite grimpé.

Vincent P. a dit…

Rien d'étonnant non.

Les estimations très basses attirent en effet beaucoup d'amateurs flairant les bons coups à faire...

Et donc beaucoup de concurrence et de sérieux combats qui font monter les livres à des prix bien souvent presque aussi chers que chez les libraires!

Vincent P.

Hugues a dit…

Ouhla, il y a bien longtemps que je ne regarde plus ces estimations fantaisistes Vincent.
En fait, elles sont en effet soit destinées à attirer les amateurs idéalistes, soit plus simplement liées à l'ignorance de certains experts.
Vu encore ce jour avec un Bussy Rabutin estimé à 150-200 euros par l'expert (que j'aime bien au demeurant) et qui part finalement à 1400 euros.
Je ne suis pas attiré par les estimations, mais par les livres.

J'ai payé mon Autre Monde 250 euros. Ca me convient.

H

Vincent P. a dit…

Et moi sur le Bussy-Rabutin bien relié j'avais laissé un ordre à 500...
Il a fait son prix de vente magasin, et très largement...

Hugues a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Vincent P. a dit…

Oui l'expert de cette vente est un bon vivant et un puit de sciences...Là ce n'était pas ajusté (la reliure peut-être), ce livre se marquant à 1.000/1.200 euros dans cette condition...

Vincent P. a dit…

Oui j'avais vu cet ouvrage, mais curieusement cette édition est peu côtée, d'où son prix qui n'est jamais très élevé...Et puis Vogel c'est bien mais une jolie reliure de vélin sur ce texte c'est mieux pour moi... :)

Hugues a dit…

J'en ai une ou deux éditions en vélin, mais je ne résiste jamais à ce texte, et puis je ne suis pas très attaché aux éditions (en dehors des éditions dont le caractère est exceptionnel), quand le texte me plaît.
H

Vincent P. a dit…

Et à Versailles ce jour? Personne n'enchérit? J'ai laissé une vingtaine d'ordres...J'espère avoir au moins un lot...

Vincent P. a dit…

Oui je peux comprendre car j'ai moi-même ces ouvrages à la fois en vélin, en veau du temps et en reliure 19eme...On ne se refait pas. derrière tout bibliophile se cache un "accumulateur"...

Hugues a dit…

Versailles... En fait la liste est arrivée jusqu'à moi mais la répartition des livres au sein lots, de façon assez aléatoire en faisait plutôt une vente pour libraires.
Et je crois que les libraires étaient d'ailleurs présents en nombre, en tout cas plusieurs de mes amis libraires y étaient.
H

Anonyme a dit…

Pour ceux qui ont du mal à suivre, la vente de ce dimanche avait lieu à La Varenne Saint-Hilaire, quant à celle de Versailles la vente de ce jour était en lots.
Lauverjat

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...