« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

samedi 26 septembre 2009

Vendre ses livres anciens? Comment faire?

Amis Bibliophiles Bonjour,

Le bibliophile que je suis reçoit régulièrement des emails (blog.bibliophile@gmail.com) me questionnant sur la meilleure façon de vendre ses livres anciens, ou même pour m'en proposer directement (ce qui m'intéresse souvent pour peu que les livres en questions correspondent à mes goûts).

Vendre ses livres anciens peut en effet s'avérer un peu compliqué. Le plus souvent la personne qui souhaite les vendre n'est pas celle qui les a achetés, et sa connaissance des ouvrages en question est relativement limitée. Ainsi me propose-t-on souvent des ouvrages qui ne sont pas anciens. En réalité, il y a peu de chance qu'un ouvrage imprimé après 1950 éveille l'intérêt d'un bibliophile et ce que l'on appelle livre ancien couvre en général les livres imprimés entre 1500 et 1789, ce qui ne signifie pas qu'un livre imprimé entre 1789 et 1950 ne puisse présenter d'intérêt. Au contraire même, mais il convient de distinguer le livre ancien au sens large du vieux livre ou du bouquin.

Vendre ses livres anciens suppose avant tout de savoir un peu le type de livres dont vous êtes en possession, en particulier leurs dates d'impression, le titre et l'état approximatif de l'exemplaire. La valeur d'un ouvrage dépend en effet notamment de ces critères (et de bien d'autres ensuite).

Si vous n'avez que quelques livres, il peut être intéressant de les proposer directement en vente sur ebay et il est probable que les bibliophiles attentifs les détecteront.

Si vous en avez plus, par exemple une bibliothèque complète, vendre ses livres anciens devient un peu plus compliqué. L'idéal est de connaître un bibliophile auquel les proposer. De manière générale, je déconseille fortement le fait de les revendre à des libraires, qui proposent en général un achat en lot, au prix le plus bas possible pour se méanger ensuite les marges nécessaires (voire plus).

Si vous ne connaissez pas de bibliophile, parlez-en autour de vous, et si vous n'êtes pas pressé, vous finirez par en dénicher un, l'espèce est discrète. Si vous peinez, n'hésitez pas à m'nevoyer un email (blog.bibliophile@gmail.com), je pourrais vous orienter vers de nombreux bibliophiles potentiellement intéressés, et plus apte à vous proposer un prix correct, voire vous faire une proposition d'achat ou vous donner une valeur indicative de vos ouvrages.

Pour me contacter si vous avez des livres anciens à vendre: blog.bibliophile@gmail.com

H

2 commentaires:

Athanasius a dit…

Et ce livre aussi, il semble intéressant... Les livres de l'enfance du XVe au XIXe siècle...

Marc-Aurèle a dit…

Il est vrai qu'il n'y a pas grand chose à se mettre sous les yeux en ce moment.
Bien peu de reliures mis à part les prix fixes exorbitants des vendeurs habituels.
On peux signaler ceci: http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&item=230381847195

Le vendeur a souvent de beaux ouvrages. Je lui en ai acheté quelques un mais souvent les prix atteints dépassent mon budget.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...