« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

samedi 5 juin 2010

Miscellanées de Monsieur H.: pis allers, armes, recel de livres volés sur ebay, les cent bibliophiles?

Amis Bibliophiles bonjour,

La chaleur qui accable la capitale des Gaules et la tentation d'aller lézarder au bord d'une eau fraîche et accueillante rendent parfois difficile l'exercice du bloggeur. Dans ces cas là, le plus aisé est de s'en tenir au plus simple et de livrer dans un message quelques miscellanées, mises d'ailleurs précieusement de côté dans ce but.

1. Le bibliophile qui connaît peu de succès dans ses enchères emprunte parfois des chemins détournés pour calmer son insatiable appétit de bibliomane. Il sait en croisant un livre, ou un objet, qu'il ne devrait pas succomber, mais pourtant il succombe. Connaissez-vous cette petite mécanique interne, ces comptes d'apothicaire qui vous font parfois penser que si vous n'avez pas acheté un ouvrage, vous avez finalement économisé le montant de son achat... et - il n'y a qu'un pas - que finalement, c'est comme si cet argent vous avait été versé. D'un compte qui aurait du sembler débiteur, voire neutre... le voici créditeur. Donc pourquoi se priver? 

Bref, je n'ai pas la chance de pouvoir acquérir d'ouvrages intéressants en ce moment: échec sur ebay (mais j'enchéris très peu sur le net en fait), échecs à répétition dans les salles des ventes, que j'assiste aux vacations ou pas, et figurez-vous que même chez les libraires,... je rentre bredouille. J'ai ainsi reçu l'excellent catalogue d'une bonne librairie parisienne il y a 3 semaines: j'attends quelques jours pour prendre contact avec le libraire, en ayant sous les yeux une liste d'une petite dizaine d'ouvrages convoités... Bredouille encore, ils sont tous vendus. Frustration, aigreur (relative, mon exil vers le Sud me donne des réflexes marseillais... et d'ailleurs, je n'exagère pas, j'explique!)... le résultat est que j'agis désormais de façon désordonnée, et je peux le prouver:

Ainsi ces deux achats, ce minuscule, charmant, certes, mais dont on se demande bien ce qu'il vient faire dans ma bibliothèque (et là j'entends mon ami Gandillet ironiser sur le fait que "la bibliothèque, c'est l'homme... et que donc si minuscule dans cette bibliothèque il y a, etc., etc.".



Et surtout ceci, chiné ce matin, une petite reliure en maroquin, joliment dorée, l'ensemble est 18ème je pense, et qui renferme une petite bouteille de parfum. Je la regarde, elle me regarde, je sens qu'on se pose tous les deux des questions sur le pourquoi du comment... et finalement je me console en imaginant les bals auxquels cet élégant petit trompe l'oeil a pu assister, discrètement lové dans la coiffe, le giron ou la bourse d'une élégante.



Bon, faisons contre mauvaise fortune bon coeur, ceci, forcément, ne saurait durer et comme mon compte est donc de fait méchamment créditeur, je m'apprête à sévir (enfin je vais essayer) dans les prochaines semaines.

2. Je suis un receleur. Et oui... J'ai acheté il y a quelques années (en 2006) un petit ouvrage sur ebay. Sans grand intérêt et de plus dépareillé (j'ai oublié le titre depuis). L'ouvrage était si décevant que je m'en suis bien vite séparé au milieu d'un lot d'autres rogatons proposés à un libraire/bouquiniste au parc Georges Brassens. 
Rien que de très normal finalement dans la vie d'un bibliophile si ce n'est que j'ai reçu un ou deux ans plus tard une lettre de la Société d'émulation du Bourdonnais me demandant de  restituer cet ouvrage qui faisait partie d'un lot de 1500 autres volés dans leur bibliothèque. Je l'aurais fait bien volontiers, mais je n'avais hélas plus l'ouvrage en question. 

Je me suis souvenu de cette histoire en découvrant l'article de Jean-Luc sur son blog (http://blog.100antiquebooks.com/index.php?post/2010/05/31/eBay-ecoule-encore-des-livres-voles). Les voleurs étaient en fait les gardiens de la bibliothèque qui ont ainsi écoulé 1500 ouvrages sur ebay, dont la rarissime édition originale de 1568 des Quatre premiers livres des navigations et pérégrinations orientales, de Nicolas de Nicolay. Jugement prévu le 7 juillet. 
Triste histoire, personnellement je regrette évidemment de n'avoir pu rendre le livre, je regrette également l'acte inconsidéré des gardiens, mais ai-je le droit de regretter qu'une association, cette société d'émulation qui a par ailleurs toute ma sympathie, ait mis si longtemps à remarquer un vol aussi important?

3. La vente Simier: il est amusant de constater qu'un certain nombre de lecteurs du blog étaient présents dans la salle sans qu'aucun de nous ne se connaisse physiquement. 
Certains d'entre vous en tout cas ont fait des achats intéressants à de bons prix et c'est réconfortant. Je me demandais également combien de temps nous allions devoir attendre avant de voir apparaître les premiers fers sur ebay. Ce n'est pas le cas ici, mais voici un fer qui surfe sur la vague, un fer aux armes royales du 19ème.

Les fers de Simier font leur apparition sur ebay??? Presque.

4. J'ai reçu quelques demandes pour écrire un message "guide de l'achat de livres anciens sur ebay". Cela ne semble pas bien difficile, mais je vais essayer de vous donner quelques conseils dans les jours qui viennent.

5. Mais qui sera le 100ème membre du blog? :)

6. Enfin, l'un de vous serait-il capable d'identifier ces armes? Cela me serait très très utile.

H

4 commentaires:

Pierre a dit…

Très-très bien ces miscellanées ! On s'y reconnait à un moment ou à un autre...

Je suis personnellement créditeur d'une petite somme résultant de quelques livres que je n'ai pas remporté sur Ebay et qui me permet d'envisager le contrôle technique de ma voiture en fin de mois avec moins d'appréhension.

Ma fille ainée ayant terminé avec brio son école de commerce et ayant été engagée pour deux ans chez Valéo au Mexique (fierté du père), j'envisage avec satisfaction de dépenser, cette année, l'argent qui m'était nécessaire pour financer ses études, à l'achat de quelques ouvrages... Et si ma femme vous dit que cet argent est réservé aux études de la dernière, vous faites la sourde oreille !

La petite reliure en maroquin avec la bouteille dedans... Je ne résiste jamais.

Bon, je vais faire un petit tour à Fontvieille. Ma femme aime bien faire les brocantes... Pierre

Pierre a dit…

Ma femme a acheté un petit bureau à rabat oblique pour faire une petite banque de présentation d'ouvrages anciens bien reliés à la librairie ;-))

Je vais remplacer le rabat en bois par une protection vitrée. Un peu de lumière, des roulettes solides et voici un "aide à la vente" qui tombe à pic.

Comme nous n'avons acheté ni fleurs, ni gâteau, on peut dire que j'ai eu ce meuble pour rien...

Pierre

Anonyme a dit…

A défaut d'achats sur ebay, vous pouvez tenter votre chance chez Christie's : le catalogue de la collection Arcana est en ligne :
http://www.christies.com/eCatalogues/index.aspx?id=9B43D5215A6B6E19852576A900561CCA
Il y en a pour tous les goûts, mais pas pour toutes les bourses...
Où porter mes enchères, j'hésite....
Philippem

Anonyme a dit…

Bonsoir !
une réponse pour les "armes"
il s'agit en fait d'un monogramme composé de 2 "L" enlacés, surmontés d'une couronne royale fleurdelisée et agrémentée de dauphins : Louis, Dauphin de France
La facture du fer semble plutôt XIX°, voir plus tardive... (de quelle époque est la reliure ?)
Philippe (Lisieux)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...