« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mardi 17 août 2010

Miscellanées de Monsieur H.: Gutenberg sur votre iphone, rififi à Drouot, victoire juridique d'ebay

Amis Bibliophiles bonjour,

Le blog bibliophile se réveille doucement, Bertrand et moi avions repris la plume, Philippe Gandillet est de quart chez Pierre et nous informe qu'il est désormais présent sur facebook (d'ailleurs en passant, pensez-vous que le Blog du Bibliophile doive ouvrir un profil facebook?), et la petite équipe de la NRLA s'est déjà remise eu travail après avoir profité des vacances pour cogiter un peu et préparer le numéro 4. Nous avons d'ailleurs listé quelques idées que je vous soumettrai dans les semaines à venir.

Mais que se passe-t-il dans le microcosme bibliophilien? Comme chaque année, seule la vente de 4 jours qui se déroule à Montignac fin août peut vous permettre de vous sustenter.: vente montée, ce n'est pas un mystère, catalogue énorme, comme d'habitude, mais cela reste un plaisir de le parcourir sur une plage, ou dans son jardin.

Du côté des ventes aux enchères, l'actualité a été importante cet été. D'une part l'Union des commissionnaires de l’Hôtel des ventes Drouot (les fameux cols bleus rouges, ou "Savoyards") a été mise en examen pour association de malfaiteurs, complicités et recels de vols en bande organisée comme personne morale dans l’enquête sur les détournements d’œuvres d’art, ce qui pourrait signer la fin de cette corporation de 110 commissionnaires co-optés. 

Les savoyards sont chargés de la présentation (pendant les ventes), mais aussi et surtout du transport et de la manutention des objets mis en vente (environ 800 000 par an, au cours de 2000 ventes). Il semblerait qu'ils aient profité de ces fonctions pour détourner des objets lorsqu'ils débarrassaient pour le compte de commissaires-priseurs des appartements ou de belles demeures... dont par exemple un Gustave Courbet disparu en 2004 chez un particulier, déclaré volé... et qu'un Savoyard proposa quelques mois plus tard à un expert dans l'un des estaminets qui jouxtent l'hôtel des ventes.

Cette découverte a déclenché une vague de perquisitions et l’OCBC (Office central de lutte contre le trafic des biens culturels) a finalement interpellé une douzaine de commissionnaires avant de mettre en examen 8 savoyards et un commissaire-priseur suspecté d’avoir été peu regardant lors de ses ventes et d’avoir écoulé des objets provenant de ces trafics. Un Chagall, un Picasso, des diamants et d'autres objets d'art (des livres?) seront ensuite retrouvés par l'OCBC au domicile d'un col rouge et dans leur entrepôt de Bagnolet. Les comptes bancaires des commissionnaires viendront rapidement confirmer les soupçons en démontrant que ceux-ci avaient un train de vie bien au-dessus de leurs moyens. 

L'Union des commissionnaires de l'hôtel des ventes (l'UCHV). Cet organisme, regroupant les 110 manutentionnaires de l'Hôtel Drouot sera interdite d'exercer à partir du 1er septembre. La nouvelle semble anecdotique, mais elle pourrait remettre en question la réouverture de l'hôtel des ventes en septembre. Sans manutentionnaires, pas de vacations. 

Enfin, les observateurs ajoutent que ceci ne pourrait être qu'une première vague, entraînant la mise en examen d'autres maillons de la chaîne.

Autre perturbation dans le ciel des salles des ventes, Le Tribunal de grande instance de Paris a rendu, le 25 mai 2010, un jugement donnant raison aux sociétés « eBay » et « PayPal » dans le litige qui les opposait au Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques, lʼautorité française de régulation des ventes aux enchères. Le Conseil des ventes volontaires avait en effet engagé une procédure fin 2007 dans le but de faire reconnaître qu'« eBay » avait le statut de société de ventes volontaires et qu’elle serait, dès lors, tenue de solliciter un agrément spécifique pour pouvoir exercer son activité en France. Le Tribunal a écarté ces demandes, après avoir considéré que le site ebay.fr est un site de courtage en ligne. Le juge a débouté le CVV de l’intégralité de ses demandes et a condamné le CVV à payer un total de 6 000€ à titre de dommages et intérêts et frais d'avocats. Cette décision confirme selon eBay son statut de place de marché en ligne mettant en relation acheteurs et vendeurs. 

O Tempora! O mores! Pendant ce temps, alors que nous débattions ici il y a encore quelque temps de l'avenir du livre électronique, amazon vient d'annoncer que les ventes de livres électroniques viennent de dépasser les ventes de livres à couverture rigide, à un index de 143. (1,43 e-book vendu pour chaque livre à couverture rigide vendu). Ce résultat est généré par le succès des tablettes, ipad et autres kindles.

Signe que tous les tabous se lèvent, La Bayerische Staatsbibliothek vient d'annoncer qu'en plus de la mise en lifne sur google books, cette vénérable institution va prochainement proposer 52 de ses ouvrages anciens sur ipad et iphone. Pour les visionner, il suffit de télécharger une application gratuite (http://itunes.apple.com/de/app/famous-books-treasures-bavarian/id380668385?mt=8&partnerId=2003"&tduid=6f4ba76ebf5455e1c249ab1f0718539b&affId=1777697), pour découvrir ces merveilles. Vous pourrez notamment découvrir leur exemplaire de la Bible de Gutenberg, avouez que sur un ipad, ça en jette un max!

(sur?)Vivons avec notre époque!

H

5 commentaires:

jean luc deuffic a dit…

Bonjour Hugues, avec toujours ce même plaisir de vous lire ...
Juste une petite remarque : il me semble que nos Savoyards ont le col rouge.

jean luc deuffic

Hugues a dit…

Bonjour Jean-Luc,

Vous avez mille fois raison, je me voyais encore dans la Royale. Les Savoyards sont les "cols rouges"!

Hugues

Benoît a dit…

Bonjour, je lis tardivement ce post ma foi très intéressant ; une chose m'intrigue : qu'entendre par "vente montée", à propos des 4 jours de vente qui se déroulent au moment même où j'écris je crois, à Montignac-Lascaux ? Sacrée vente, d'ailleurs, j'y ai passé quelques ordres, sur des lots modestes, qui me semblent prometteurs... A bientôt. Benoît

Jacques L a dit…

Une vente montée est en général une vente qui rassemble des livres issus de sources diverses, et en particulier des stocks d'ouvrages invendus provenant de libraires qui souhaitent les écouler, voire de livres ravalés lors de ventes précédentes, auxquels peuvent se méler des ouvrages mis en vente pour la première fois.
Jacques L.

Benoît a dit…

Merci Jacques, pour cette précision. Cette vente, certes "montée" (je l'avais compris sans connaître le terme), n'en reste pas moins de bonne tenue, tant qu'on ne se hasarde pas sur les lots délirants...

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...