« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

dimanche 17 octobre 2010

Les dix livres d’architecture de Vitruve corrigés et traduits nouvellement en français, par Claude Perrault

Amis Bibliophiles bonjour,


Bernard dans un billet du 20 avril 2010 vous a entretenu des trois frères Perrault. 

Nous devons à Claude, architecte, un livre d’exception, grand in-folio, "les dix livres d’architecture de Vitruve corrigés et traduits nouvellement en français”
Cette traduction libre et largement commentée était une commande de Colbert. Elle exalte les qualités de l’architecture antique et inspire l’architecture classique. Le livre connut deux éditions, toutes deux chez Jean-Baptiste Coignard à Paris, l’originale parut en 1673 et l’édition augmentée en 1684.

L’attrait du livre réside bien sûr dans son illustration. Outre de nombreuses petites gravures sur bois in-texte (plus de 80), deux bandeaux, deux lettrines et une vignette gravés, on dénombre 64 grandes planches sur cuivre à pleine page, parfois à double page (6 d’entre elles) et un frontispice gravé. L’édition de 1684 comporte 67 grandes planches et deux autres ont été complétées et corrigées, les notes étant largement remaniées. 

Pour un livre de luxe les planches sont comme il se doit en belle page. Le livre n’ignore pas les oeuvres d’architecture de l’auteur. Ainsi reconnaît-on en frontispice la colonnade du Louvre et l’arc de triomphe du Trône jadis édifié au faubourg Saint-Antoine. La vignette de l’épître figure encore la colonnade, deux grandes planches représentent l’observatoire de Paris. 


La majeure partie des planches est consacrée aux monuments antiques, temples, théâtres, colonnades, quelques unes et non les moins spectaculaires, représentent des horloges, des fortifications, des machines de siège, un orgue hydraulique ou l’élévation d’un obélisque. 

Le frontispice est signé Sébastien Leclerc. E. Gantrel, P. Le Pautre , G. Edelinck, Tournier, N. Pitau, ont aussi pris part à l’illustration. Un livre à voir!

Collation, édition 1673: 1 f. (frontispice), 1 f. (titre), 3 pp. n.ch. + 1 p. (sonnet), 12 pp. (préface), 325 pp., 1 p. blc., 8ff.
Collation, édition 1684: 1 f. (frontispice), 1 f. (titre), 3 pp. n.ch. + 1 p. (avertissement), 12 pp. (préface), 354 pp., 8 ff. n.ch.

Lauverjat

15 commentaires:

Pierre a dit…

Un livre à voir ! D'accord, mais où ;-))

Trêve de plaisanterie, cet ouvrage vaut pour ses magnifiques illustrations même si on est pas Violet le duc... Pierre

Benoît a dit…

Bonjour chers amis, help needed svp : qui pourrait me renseigner sur le prénom de l'éditeur Perrotin (romantisme 19e) ? Merci d'avance. Je penche pour Gustave ou Octave, de mémoire, mais c'est sûrement faux... Merci !

Bernard a dit…

Hugues confond deux frères dans son titre. Il s'agit bien de Claude, ce n'est pas un conte ;-))
Beau livre de référence et bel article.
Bernard

Jean Luc a dit…

pour Benoît sauf erreur Auguste Perrotin

pour Pierre : la bibliothèque de Dole possède l'édition de 1684...
Jean Luc

Benoît a dit…

merci Jean-Luc ! J'ai donc bien son exemplaire sur vergé de Graziella...

Benoît a dit…

Je duplique ici ma question posée sur FB : je recherche une vente prochaine de curiosae (enchères j'entends), pour y proposer qques ouvrages. Merci si qqun a une info concernant un catalogue pas encore clos... Et bonne soirée.

Benoît a dit…

Info, à tous : très bonne vente dans ma province, à Auxerre, samedi... Jusque ce matin le catalogue était indisponible sur Interencheres (il y a bien un fichier, mais c'est juste l'affiche). Je dispose du catalogue, bien détaillé, fait par M. Cart-Tanneur, je peux vous l'envoyer. Je sais d'autre part que la partie non cataloguée va être, disons, intéressante... Ne loupez pas ça ; et comme ça vous passerez me voir à Sens en rentrant...

Benoît a dit…

Dernier message, parce que le hasard s'y met : parcourant le dit catalogue, j'y trouve notre exemplaire de Vitruve ! Le même, visiblement en condition extérieure médiocre, certes, mais il est là. Est. 8/900 Euros...

Lauverjat a dit…

Non Môsssieur mon exemplaire n'est pas en condition extérieure médiocre ;). Par ailleurs, il faut absoudre Hugues, en son temps, le compte rendu de la vente de mon livre parlait en effet "des contes" de Perrault!!

Lauverjat

Benoît a dit…

C'est ton Vitruve ??? Je n'ai fait que reproduire la notice...

Lauverjat a dit…

"j'y trouve notre exemplaire de Vitruve !"
Non le mien n'est pas à vendre...

Benoît a dit…

Ah d'accord, pardon... Désolé pour le "notre" ; je voulais simplement dire qu'il s'agissait du même ouvrage, même si ce n'est pas le même ! Le livre "bibliophilique", un multiple qui est toujours singulier... (n'est-ce pas, d'ailleurs, une bonne définition...?)

Anonyme a dit…

Bonjour, Je possède la deuxième édition des Dix Livres en bon état général, et je souhaiterais pour différentes raisons la mettre en vente.
Elle est stockée chez un membre de ma famille, en France, je vais essayer d'avoir la date exacte de parution, et les éléments descriptifs habituels.
Pachou

Benoît a dit…

Bonjour,
vous pouvez m'envoyer ces éléments, ou bien vous adresser au libraire le plus proche de chez vous, ou le plus proche du lieu où sont les livres, c'est parfois le plus pratique. Dans tous les cas nous sommes à votre disposition pour une estimation dans un premier temps... Si vous vous identifiez sur ce blog, vous pourrez m'envoyer un mail, sinon passez par le propriétaire du blog... Benoît P.

Anonyme a dit…

A l'attention de Benoît.
Pourriez vous me donner vos coordonnées personelles ? Les miennes sont :
pachou[at]mac.com
Merci
Pachou

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...