« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mardi 12 juillet 2011

Images autour du livre III: quand trois grands bibliophiles nous montrent qu'ils aiment les belles reliures

Amis Bibliophiles bonjour,

Ce soir, un ouvrage a la triple provenance (La Bédoyère, Hoe, Adam), Les Métamorphoses d'Ovide en rondeaux, par Benserade, chez Pierre Mortier, Amsterdam, 1697.

Un joli plein maroquin vert à large dentelle, signé Trautz-Bauzonnet, qui arrivait quand même à sortir des ouvrages corrects de son atelier. Même si ça manque un peu de estyle. Sourire.


H

2 commentaires:

calamar a dit…

c'est bien beau... l'usure des mors est-elle un défaut courant sur ce genre de reliure ? ce n'est pas la première fois que j'en vois, je crois..

Lauverjat a dit…

Tout le monde ne s'adonne pas à Lorticulture ! (re-sourire)

Lauverjat

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...