« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

dimanche 3 février 2013

Miscellanées bibliophiles de Monsieur H.: combien pour un Redouté incomplet, les Luynes aux enchères, le Grand Palais s'affiche

Amis Bibliophiles bonjour,

Selon Dominique Laucournet, expert de la vente, « la dispersion d'une telle bibliothèque sera un événement dans le monde des amateurs de livres anciens et de bibliophilie » et d’ajouter « Une telle bibliothèque ne s’est pas présentée sur le marché depuis la vente de la bibliothèque du château de La Roche-Guyon, succession de Gilbert de La Rochefoucauld, organisée par Sothebys en 1987 ».

La bibliothèque des Ducs de Luynes, au château de Dampierre.
Crédits photo : WestImage - Art Digital Studio/Sotheby's
Cette vente est celle de l’incroyable bibliothèque des ducs de Luynes, sise au chateau de Dampierre. Elle sera mise en vente en deux parties chez Sotheby’s à Paris. La première partie se tiendra les 29 et 30 avril, elle devrait proposer 1500 à 2000 volumes réunis en 500 à 1000 lots selon les sources. Elle sera consacrée aux ouvrages couvrant la période de Louis XIII à la Révolution. La seconde partie de la vente se tiendra en automne.

Défileront sous le marteau « l’album unique des Fêtes données à Paris à l’occasion du mariage du Dauphin, fils du Roi Louis XV avec l’infante d’Espagne, en 1745, orné de 19 aquarelles originales présentées dans un livre-coffret relié en maroquin aux grandes armes Luynes (estimation entre 200.000 et 300.000 euros). » ou « le recueil d’Androuet du Cerceau sur les « Excellents Bastiments de France, 1576-1607″, avec les planches représentant le premier château de Dampierre (Yvelines) ».

Honoré Théodoric d'Albert de Luynes
Cette vente est destinée à financer les travaux de restauration du château de Dampierre, où se trouve la bibliothèque des ducs de Luynes.  Les propriétaires actuels espèrent récolter de 2 à 3 millions d’euros.

Contrairement à beaucoup de commentaires lus ici ou là, je ne parviens pas à réellement me désoler de cette nouvelle.  Il est bon que les livres tournent, et gageons que l’Etat ou de grandes institutions patrimoniales préempteront quelques ouvrages. J'y serai, et ce d'autant plus que le salon du Grand Palais se tiendra du 26 au 28 avril. Timing parfait donc, on imagine que Sotheby's y a également pensé.

Le salon du Grand Palais donc (http://www.salondulivreancienparis.fr), qui aura cette année comme invité d'honneur la bibliothèque du Museum national d'Histoire naturelle. Grand moment également, on peut d'ailleurs se demander si les amateurs seront prêts à faire des folies, quelques jours à peine avant la vente Luynes. Je pense que cela aura forcément des conséquences sur mes acquisitions potentielles. En passant, j'ai été surpris en découvrant l'affiche du salon, une nouvelle fois fort peu figurative. 


C'est toujours un choix qui m'étonne quand on connaît l'attrait visuel des livres anciens auprès des amateurs, mais aussi des promeneurs, qui sont souvent nombreux au Grand Palais.

Combien vaut un "Choix des plus belles fleurs" de Redouté? Environ 60 000 euros si l'on croit le libraire américain Arader... ou 6 000 euros sur ebay comme c'est le cas actuellement:


... mais avec 6 planches en moins. Le vendeur affiche en effet 138 planches au lieu des 144 habituelles.  6000 euros contre 60000 euros... 6 planches. Equation délicate à résoudre, mais qui semble attirer de nombreux acheteurs. Vous connaissez mon opinion sur les incomplets, mais dans ce cas, que vaut-il mieux pour un amateur rêvant de cet ouvrage et n'ayant pas 60000 euros? Payer celui-ci quelques milliers d'euros et s'en contenter?

Ou verrons-nous, plus vraisemblablement, cette vente se terminer au profit d'un libraire qui saura trouver les planches manquantes, les insérer et signaler cet ajout?

Nul doute que cela vaut la peine d'être suivi et de mettre quelques "marqueurs" sur l'ouvrage, en attendant de le voir réapparaître.

Mais vous, amis lecteurs, quelle valeur donneriez-vous à ces 6 planches manquantes?

H

14 commentaires:

Olivier a dit…

Pour l'affiche du grand palais c'est un hommage à Sonia Delaunay,(et à la prose du transsibérien de Cendrars dont un exemplaire a atteint des sommets il y a peu)non?
Olivier

Anonyme a dit…

Il n'y a pas longtemps, en salle des ventes, un redouté incomplet de 3 ou 4 planches, certaines très piquées, les coins des planches abîmées, sans atteinte aux dessins néanmoins : 7500 au marteau.
Au téléphone au moins 2 ou 3 marchands, dont 2 parisiens bien connus
(Bergerac je crois)

Wall a dit…

Des exemplaires auxquels il manque une ou deux planches font presque le même prix que des exemplaires complets aux enchères. Mais personnellement, je ne m'y risquerais. Je n'achète des incomplets que dans des cas très particuliers.

Anonyme a dit…

Ca va faire un sacré vide quand même dans la bibliothèque du château de Dampierre :)
Un tel rayonnage devait être impressionnant!
On viendra soutenir la réfection du château :))

Wolfi

Olivier a dit…

La vraie question c'est le prix de la planche et non du livre fautif, non?
J'avoue ne pas voir l'intérêt de ce livre (sans ignorer qu'il est recherché).
Olivier

calamar a dit…

le risque, c'est qu'un marchand le débite ensuite planche par planche. Mais vu le peu d'enthousiasme que suscite un incomplet, y compris dans ces commentaires, on peut difficilement le lui reprocher...

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Déçu par l'affiche, peu attractive, mais dans l'air du temps ...
J'ai les 6 planches manquantes au Redouté, à vendre : 50.000 €.

Lallane a dit…

J'avoue qu'une ou deux gravures manquantes, ça ne me dérange pas.
Parfois même, un cahier interverti, ça ajoute du charme...comme une femme qui aurait un grain de beauté ou une cicatrice bien cachés...
Il est bigrement tentant, ce Redouté... et puis six gravures, aussi connues, ça se trouve en quoi... 3, 4 ans ?

Frédérick a dit…

L'affiche du Grand Palais est immonde, une faute de goût à mon avis. Elle invite plus volontier à retourner au centre Pompidou, froid, conceptuel, intouchable, qu'au temple du livre ancien, satiné, chaud, où l'on peut toucher et ouvrir une oeuvre.

Anonyme a dit…

J'étais à deux doigts de dire que je n'aimais pas cette illustration, puis à la regarder...

Ces briques de couleurs -un peu comme une mosaïque de différents maroquins- qui se regroupent et s'entrelacent en plusieurs cercles...

Ca fait sens si on en cherche un. Je trouve ça plutôt pas mal, en fait.

N.

Textor a dit…

Je dois être trop vieux car ce graphisme m’évoque plutôt quelque chose de moderne et cela ne colle pas avec « livres anciens ». Mais sans doute que pour la jeune génération que le Slam voudrait séduire, Sonia Delaunay doit être vintage !

Léo Mabmacien a dit…

très belle affiche je trouve et qui change des affiches de ce genre :

http://www.alsatica.eu/publicmedia/formatted/180/55/fr/Salon%20livre%20ancien%20molsheim-2012;maxh=276,maxw=194,h=3508,w=2464.jpg

Léo

Eric a dit…

Pour l'affiche, difficile de contenter tous les goûts. Il ne faut pas non plus oublier que la nef Nord est occupée par le salon de l'estampe et du dessin. Pas sur qu'une belle reliure de Jehan Norvis, Duodo, ou le Gascon parle à tout le monde.

Pour l'incomplet les anciens disent -50% par feuillet manquant. C'est un peu sévère, mais bon, cela permet de fixer un peu les idées.

Eric

Pierre a dit…

Cette grande bibliothèque sans livres... Cela m'attriste un peu. Cela était nécessaire, j'espère que les résultats de Sotheby seront suffisants !

Je dois avoir pas mal de reliures au mètre à proposer au propriétaire pour égayer tout ça ;-)) Pierre

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...