« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

dimanche 4 janvier 2015

Ebayana et Bibliophilie, livres anciens en vente sur ebay: belles reliures, EO, livres à planches, éditions du 16ème au 20ème siècle et curiosités

Amis Bibliophiles bonjour,

J'espère que vous avez passé de belles fêtes de fin d'année et je vous souhaite une très belle année 2015, pleine de joie, de bonheurs et de jolies découvertes.


Voici une sélection de livres intéressants actuellement en vente sur eBay.

Vous pouvez en retrouver beaucoup plus sur http://encheresbibliophiles.fr/


En passant, j'ai ajouté de nouvelles catégories sur http://encheresbibliophiles.fr/, si vous aimez la philatélie, le militaria, la numismatique ou les antiquités en général, vous pourrez retrouver sur le site les objets de ces catégories toujours classés par critères: les plus suivis, les plus chers, les plus enchéris.



BIBLIOPHILIE 12 VOLUMES MAROQUIN ROUGE AUX ARMES DENTELLES PETITS FERS RELIGION


ILLUSTRE DU XVIII URFE L'ASTREE EDITION DE 1733 INCONNUE A COHEN 60 GRAVURES

MALRAUX Hôtes de passage EO Service de presse + ENVOI AUTOGRAPHE 1975


RELIURE GRAND IN FOLIO: L'ART DE VERIFIER LES DATES 1770 EXEMPLAIRE DEDIE AU ROI

MANON LESCAUT GRAVURE RELIURE PLEIN CUIR SIGNEE CHAMBOLLE DURU PETIT TIRAGE 1875


 
POLISSONNIANA RECUEIL DE TURLUPINADES RELIURE PLEIN MAROQUIN SIGNEE SMEERS 1864

[PRESTIDIGITATION]/MANUEL DES SORCIERS OU COURS DE RECREATIONS PHYSIQUES/1802

PLUTARQUE: VIES DES HOMMES ILLUSTRES 9 VOLUMES IN-4 1934 COMPLET DU TOME 9 RARE



Maroquin XVIIIe à la fanfare, armes de Marie Leczinska, Semaine Sainte 1728

1693, Relation ou voyage de l’isle de Ceylan, 1ere éd. française, 17 PLANCHES HT

BIBLIOPHILIE - UBU COCU - JARRY - 1944 - EO sur Grand Papier - SUPERBE


ESTIENNE DELAIGUE "LES COMMENTAIRES DE JULES CESAR" GRAVURES,CARTES & PLANS 1555

Alde MANUCE 1588 CAESARIS COMMENTARII bello gallico GUERRE GAULES Venise CARTE

CURIOSA - RELIURE MAROQUIN - HANCARVILLE - VIE DES 12 CESARS - 1785 - 24 grav.

BIBLIOPHILIE - RELIURE MAROQUIN - OEUVRES DE BRANTOME - 1740 - 15 volumes



HISTOIRE de MONTMORENCY +++ 222 GRAVURES + 1624 ++ In-FOLIO ++ EXEMPLAIRE PEINT

1532 GRYPHE Post Incunable INSTITUTIONUM JUSTINIANI FERRARE MONTANA RARE RELIURE

Et quelques curiosités amusantes:

RARE - TAXIDERMIE / CURIOSITE ROSTRE DE NARVAL / NARWHAL TUSK ORIGINAL



rare cachet maçonnique fin 18e siecle buis et bronze marteau enclume pinces etc

RELIQUAIRE - précieux fragment du lit de CHARLES BORRHOMEE milan st sulpice



Napoléon 1er rare encrier séditieux Epoque 1830 Bronze socle marbre Magnifique!

nécessaire à couture forme livre XVIIIè aiguilles dieppoise ciseaux bobine dé



Necessaire Chirurgien Grande Armee. Napoleon 1er Empire Idem Vente Monaco


Porte door . Couple homme femme fantome ghost esprit spirit ange angel demon 666

H

28 commentaires:

Anonyme a dit…

Meilleurs voeux pour 2015 ! une année qui balance.

Quand on achete par exemple des livres à Montbrison le 25 novembre 2014 vente de la Diana pour les revendre aussitot, (Les Urfé l'astrée) on ne restructure pas sa bibliothèque, on fait du commerce. Si le vendeur fredo06 est un particulier, c'est exaspérant car c'est un habitué du fait qui achete dans toute la france et revend aussitôt, si c'est un libraire qui paie ses charges et se fait passer pour un particulier OK, son inscription comme particulier sur ebay bien qu'étrange est a considérer comme une simple technique commerciale.

Un libraire parfois exaspéré, qui vends sur ebay comme pro, inscrit au RC, qui paie ses charges (beaucoup) et qui laisse filer des livres dans les ventes aux enchères car il sait qu'à ce prix d'achat avec les charges il n'aura aucune rentabilité, et les regarde passer quelques jours après sur ebay comme restructuration de bibliothèque, 2015 commence fort ;))

calamar a dit…

une coïncidence sans doute... on trouve un Fredo06, serrurier à Antibes, comme le bibliophile réorganisateur de bibliothèque.

Anonyme a dit…

Je possède trois cents livres anciens, en trente ans j'ai du en acheter mille à peu près, et en revendre sept cents donc.

Suis-je dans l'illégalité morale etc? Parce qu'au final, l'argent de ces sept cents livres vendus, elle se trouve dans les trois cents restants -pour le plus grand bonheur de certains libraires- car je n'ai jamais utilisé l'argent d'un livre vendu pour autre chose qu'en racheter d'autres derrière.

Je connais un certain nombres de bibliophiles, pour une partie dans le même cas que moi, et nous dormions du sommeil du juste, jusqu'à aujourd'hui...

Bonne année à vous,
M.


Anonyme a dit…

Bonsoir.
Je profite de ce post pour prendre conseil auprès de ses lecteurs.
Je suis bibliophile amateur depuis 15 ans et j'ai aujourd'hui une petite collection d'environs 200 volumes dont les prix varient de 10 à 5000 Euros.
j'ai acquis ces livres principalement en librairie, grâce à la ventes d'ouvrages moins prestigieux que je possédais
Je souhaite aujourd'hui me séparer de cette bibliothèque.
Comment faire? Libraire, salle de vente, EBay, le bon coin?

Quelle est la solution?
Merci à vous et bonne année.

Anonyme a dit…

"un libraire exaspéré"..... On croit réver.
Maintenant , il faudrait l'imprimatur d'une autorité morale autoproclamée pour qu'on ait le droit de se constituer la bibliothèque de son choix, avec son lot d'achats mais aussi de ventes. Certains ne manquent pas d'air tout de même.

Hugues a dit…

Cher Anonyme qui souhaitez vendre des livres, vous pouvez me contacter à blog.bibliophile@gmail.com, je vous passerai quelques tuyaux.
Hugues

Anonyme a dit…

Surtout qu'en regardant de plus près les évaluations de cet ebayeur, on note 18 ventes de livres dans l'année (en supposant que toutes ces ventes aient été à leur terme sans enchères artificielles par un autre pseudo).
On est très loin de la concurrence déloyale ou alors nous sommes très nombreux dans ce cas.

Anonyme a dit…

Plus de 20.000 euros de ventes tout de même, ce n'est pas rien. En 18 ventes seulement l'année dernière. Une petite année si l'on en croit ses 911 évaluations en tant que vendeur ces 12 dernières années.
Cela interpelle quand même.

Anonyme a dit…

Pour répondre à votre question, cher bibliophile anonyme, cela dépend du temps que vous pouvez y consacrer.
Vendre via eBay va vous demander de réaliser une annonce pour chaque ouvrage, ce qui est très long si vous avez plusieurs centaines de volumes.

Passer par un libraire professionnel ou une maison de vente permet d'économiser du temps.

J'ignore quel est le meilleur système.

Pour ma part, comme beaucoup d'autres bibliophiles, je vends sur EBay des exemplaires que je ne trouve plus intéressants (les goûts et les exigences étant plus importantes avec le temps).

Anonyme a dit…

Un libraire, et c'est normal, achètera le moins cher possible. une SVV ça peut prendre du temps. Ebay est pas mal.

Anonyme a dit…

Quels sont les frais vendeurs dans une svv? Peut-on y mettre un prix de réserve? Il y a t-il des frais sur les prix de réserve?
Merci

Anonyme a dit…

D'autant que l'analyse se base sur les évaluations, mais qu'environ seulement la moitiée des transactions voir beaucoup moins pour les livres chers fait l'objet d'évaluations, les acheteurs ne souhaitant pas forcément laissé des traces indélébiles sur ebay. Au départ je laissais systématiquement des évaluations dès le paiement reçu, mais plusieurs acheteurs m'ont sermonés disant qu'ils ne souhaitaient pas d'évaluations. Maintenant je rend automatiquement la politesse si l'acheteur laisse une évaluation et libraire j'ai seulement 56 % d'évaluations en 2014 sur plusieurs centaines de transactions chiffres qui semblent donc significatifs ; si on généralise le raisonnement seulement 56 % du CA apparait en évaluations.

Daniel a dit…

Je ne peux pas laisser dire un libraire achetera le moins cher possible ! Vu les énormes frais vendeur et acheteur liés aux SVV -10 % vendeur et 25/ 28 % acheteur, un libraire à largement l'espace pour acheter au comptant une bibliothèque dans de meilleurs conditions pour le vendeur que si elle était vendue en SVV. Il ya une saine concurence entre les différents canaux qui profite au vendeur. Consultez plusieurs libraires pour avoir la meilleur offre, des SVV si votre bibliothèque est toute de cuir rouge avec des médaillons au centre des plats ! , et n'oubliez pas des collectionneurs privés comme l'animateur de ce blog, qui acheteur final et sans souci de revente pourraient vous faire sans doute la meilleur offre du marché ;))

Daniel B. (libraire)

Hugues a dit…

Je pense qu'il faut tenir compte de divers critères comme le nombre et la valeur des livres également, du temps que vous avez à accorder à cette vente, du délai dans lequel vous avez besoin de l'argent, etc.
Pour les SVVs, il y a pas mal de contraintes, pour les libraires, il faut faire jouer la concurrence et bien connaitre ce que l'on vend. Pour eBay, si la quantité et la valeur sont importantes, il est important de déclarer, c'est le choix que j'ai fait. Mais ma logique est plus de vendre de temps en temps pour acheter que de vendre pour nourrir ma famille. Dieu merci 😊

Pierre a dit…

20.000euros de chiffres pour 18 ventes et se déclarer amateur, je souris quand même… Mais je suis lucide. Je sais que la recherche du profit (quel qu’en soit son utilisation ultérieure) peut rendre certaines personnes aveugles sur leur propre comportement. Moi, j’appelle ça du travail au noir… c’est tout. Tout le monde triche, ce n’est pas nouveau. Après, c’est une histoire de pallier ! Cela ne me touche pas personnellement, bien sûr, mais cela touche néanmoins aux règles de la vie en communauté.

Quand à l’endroit pour vendre des ouvrages de valeur, je constate avec l’expérience que le vendeur finira, de toute façon, par choisir la méthode qui l’arrangera le mieux d’un point de vue financier. L’acheteur réagit plutôt avec son cœur. Pierre

Anonyme a dit…

La recherche du profit vous en avez de bonnes.

Je revends sur ebay et à des libraires, mais 9,5 fois sur 10 y'a zéro profit, le but est de revendre au prix d'achat pour acheter autre chose.

C'est aussi l'intérêt, on peut acheter de livres pour se faire plaisir -même si on sait que ce sera temporaire- ou pour les lire (et oui, nombre d'ouvrages anciens ne sont plus édités, et lire une édition ancienne et un luxe bien agréable) tout en sachant qu'on pourra les revendre assez facilement.

Le tout sans chercher à faire du profit.

Je viens de me faire plaisir à lire dans mon fauteuil un joli petit livre bien relié en maroquin, si je n'avais pas de possibilité de le revendre, je ne l'aurais pas acheté, mais j'ai pris un grand plaisir à le lire, le toucher, le voir.

Profit plaisir: 100%
Profit financier: 0% (et encore si tout va bien à la revente).

Anonyme a dit…

Si notre vendeur est un lecteur, c'est un lecteur rapide à la culture diversifiée, car ingurgité d'Aguessau en 13 volumes et Dulaurens medecine depuis les ventes de Lyon de mi décembre, l'urfé depuis novembre, pas mal...rares sont les bibliophiles qui s'attachent aussi peu aux livres et qui lisent autant. Après la bibliophilie en morceau d'Aristophile ,il vient d'inventer la bibliopilie à haute rotation de stock à gestion inversé last in, first out c'est bizarre quand même ? non ? ;))

Anonyme a dit…

PLUTARQUE: VIES DES HOMMES ILLUSTRES 9 VOLUMES IN-4 1934 COMPLET DU TOME 9 RARE
Le vendeur a terminé cette vente, car l'objet n'est plus disponible.

RELIURE GRAND IN FOLIO: L'ART DE VERIFIER LES DATES 1770 EXEMPLAIRE DEDIE AU ROI
Le vendeur a terminé cette vente, car l'objet n'est plus disponible.

BIBLIOPHILIE 12 VOLUMES MAROQUIN ROUGE AUX ARMES DENTELLES PETITS FERS RELIGION
Le vendeur a terminé cette vente, car l'annonce comportait une erreur.

Pierre a dit…

Si ce vendeur ne fait pas ceci pour le profit mais pour le plaisir, alors là, je m'incline ! C'est fort possible mais comme c'est assez rare, on peut légitimement se tromper. Pierre

Anonyme a dit…

C'est un habitué de cette méthode. Certains livres passent pour la 4e ou 5e fois.

C'est marrant mais j'ai toujours cru que ce fredo06 était un pro moi, par un "particulier"

Anonyme a dit…

Il faut aller jusqu'au bout: Une petite lettre anonyme de dénonciation aux impôts, chose courante et encouragée par notre République des Livres qui durera 1000 ans comme vous le savez tous, et il disparaîtra rapidement d'ebay.

Nous pouvons également l'envoyer aux camps de rééducation du SLAM et du LILA afin qu'il apprenne de force la déontologie du Parti Unique des Livres.

Mes amis il faut éradiquer ces unterlibraires qui nuisent à la pureté -ô combien reconnue- de la profession légale, qui je vous le rappelle c'est fait un devoir de ne JAMAIS acheter de livres en liquide et de ne JAMAIS accepter de paiement en liquide, afin de ne pas nuire aux recettes fiscales de notre bien aimée Républiques des Livre qui durera 1000 ans.

Je suis certain qu'il y aura parmi les courageux ici présent un héro anonyme pour faire ce salissant mais nécessaire boulot, qu'il sache que la postérité et l'histoire lui rendrons raison.

Bientôt comme prévu nous brûlerons toutes les SVV, ce sera notre nuit de papier et enfin nous seront seuls maîtres.

N'ayons point peur de carboniser nos âmes, car tels les livres nous sommes poussière et redeviendrons poussière.

Heil bibliophilie!

Oberbiblioleutnant Nicolas

Hugues a dit…

Totalement d'accord avec Nicolas, tout ceci ne donne pas une très belle image.
Cet hallali.
Je pense qu'un peu de modération ne ferait pas de mal en ce début d'année... Ce vendeur est sans doute maladroit, mais je doute qu'il soit la cause des difficultés de certains libraires qui ont vite fait de trouver des boucs émissaires. Quand ce n'est pas eBay, c'est la Poste, et vice versa, sans toujours se poser les vraies et bonnes questions.
Après tout, tous les libraires sont ils des modèles de transparence, en particulier sur eBay où certains utilisent des pseudos discrets, poussent leurs propres objets, etc.
Ce monsieur fait ce qu'il veut, et je le crois assez grand pour assumer son risque si risque il y a.
H

Daniel a dit…

Qu'un libraire s'insurge contre une concurence sans charge si elle devient trop présente me parait légitime, comme pourrait le faire un artisan contre le travail au noir. Le premier message du libraire ne semblait pas agressif et plutot humoristique et précautionneux puisqu'il ne savait pas, et on ne sait toujours pas si ce vendeur est un pro ou un particulier.(je rappelle que de nombreux libraires vendent avec des comptes particuliers en plus de leur compte pro) ensuite, effectivement gardons la mesure, nous sommes en pays libre où chaque adulte assume ses responsabilités et fait ses choix. Enfin, point positif, cette petite polémique reveille bien le blog en ce début d'année, j'en profite pour présenter mes voeux à tous les commentateurs et plus particulièrement à son créateur Hugues en lui souhaitant une année 2015 sereine et sans besoin de modération (sur les commentaires du blog).

Daniel B.

sebV a dit…

Il déclare peut être son chiffre et paie ses charges, on en sait rien. Pas plus qu'on ne sait si les transactions en liquide en boutiques sont toujours déclarées. :D
Rien n'oblige un vendeur pro à se déclarer comme tel sur Ebay (c est une question de volume de vente). Ebay n'est pas le RSI. Le seul cas qui serait discutable c'est si le faux particulier en profite pour ne pas assurer ses obligations légales de pro (satisfait ou remboursé 15j notamment). Le système de tarification d'ebay favorise même le multicompte (mise en enchère gratuites), faille que j'utilise moi même ponctuellement.
Là où c'est problématique c'est que compte pro ou pas, l'acheteur n'en a rien à braire, seul le prix final compte.

Olivier a dit…

Juste pour rebondir sur le message de SebV et en profiter pour vous souhaiter à tous (et toutes? la bibliophilie numérique semble de plus en plus mâle...) une très belle année.
Le problème, comme le soulignait le premier commentaire, c'est de se moquer du monde en annonçant qu'on "restructure" sa bibliothèque.

Bonne soirée (même si ce n'est pas le jour idéal)
Olivier

Anonyme a dit…

Effectivement, jour bien triste pour la liberté de penser et d'expression.
Thème peut-être éloigné des sujets principaux de ce blog mais dont nous pourrions trouver des passerelles avec la bibliophilie.

Cela ne rappelle-t-il pas la mise à l'index des livres humanistes du XVI siècle et l'exécution de leurs auteurs? L'obligation faite pour certains à renoncer à leurs idées comme Galilée ou l'imprimeur Michel de Roigny en 1589 obligé d'abandonner son métier d'imprimeur.
Cela ne rappelle-t-il pas enfin les autodafés nazis et staliniens brûlant le livres juger contraires aux idéologies en place?

L'histoire du livre, support d'expression libre est truffée de barbarie.
Peut-être n'est-ce pas le lieu sur ce blog d'en parler..

Mes pensées vont ce soir à Charlie Hebdo

Anonyme a dit…

Ce blog me semble être le lieu pour parler de tout, puisque le contenu des livres possède un rapport avec tout ce que l'humanité à pu produire en terme de pensées et d'idées.

Bibliophiliquement parlant, des tas et des tas de numéros de Charlie Hebdo sont en vente sur ebay depuis hier à des prix stratosphériques.

On est en plein dans le marché de l'écrit de circonstance.

N.

Anonyme a dit…

C'est un peu désolant d'ailleurs mais penser que commerce et morale puissent avoir un lien est utopique et aurait bien fait rigoler les artistes assassinés hier !
Je suis Charlie, sur le blog aussi.
S.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...