« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

lundi 26 janvier 2015

Entraide bibliophile: identification d'armes et renseignements à propos d'un relieur

Amis Bibliophiles bonjour,

Des lecteurs du blog me demandent si vous pourriez les aider à identifier les armes suivantes:

 

Et Ralph, qui nous lit depuis les Etats-Unis aimerait savoir si l'un d'entre vous à des informations sur ce relieur "LE ROY - DESRIVIERES".

 

Merci pour eux!

H

14 commentaires:

Anonyme a dit…

A la Wallace Library (Rochester, ny), il y a visiblement une documentation écrite par le relieur lui-même, "bernard c. middleton collection of books on the history and practice of bookbinding...".
Une recherche Google renvoie vers un certain nombre d'exemplaires signés par lui.
B.

Daniel a dit…

Le relieur serait une relieuse Mme Leroy Desrivière " Reliure de Leroy-Desrivières. Cette artiste de talent des années vingt et trente, dont la production semble avoir été faible, est citée par E. de Crauzat."

In catalogue de vente
Daniel B.

calamar a dit…

Le Noir, Lieutenant Général de Police, nommé en septembre 1775 conseiller d'état. Dubuisson lui donne d'or, au chevron d'azur, accompagné en chef de deux étoiles de même, et en pointe d'une tête de maure de sable tortillée d'argent.

Anonyme a dit…

Le même que celui de Nicolas Le Floch !?!
J'en veux !!!

Anonyme a dit…

Un Viva pour Nicolas Le Floch !!!
Mais je n'y comprends rien : c'est quoi ces 2 couronnes l'une sur l'autre. Et ces deux angelots par en dessous ?
C'est vraiment une reliure française ce truc_là ? Ah, je sais : Le Noir = Rosicrucien !!!

Anonyme a dit…

Oups, pardon, c'est celle du dessous la reliure aux armes de le Noir, celle en maroquin rouge. Donc le patron de Nicolas le Floch n'est pas rosicrucien mais corse ou bas-breton. Mille pardon à ces populations allogènes et au préfet de police le Noir.
Alors c'est quoi celle sur vélin ? Une reliure pas française; allemande ? italienne ?

calamar a dit…

à mon avis il ne faut pas y voir une allusion d'origine géographique, mais plus banalement un jeu de mot sur le nom.

Anonyme a dit…

Non, non. C'est pas une reliure française; ça c'est à près certain. Et les 2 couronnes superposées, c'est vraiment pas courant.
C'est pas des armes, plutôt un décor "signifiant"; donc pas forcement un noble dans l’entrelacs du monogramme Au fait, quel est l'ouvrage ?

calamar a dit…

allez, je suis sympa aujourd'hui, profitez :
http://armorial.library.utoronto.ca/stamps/DOU009_s2
Douglas, 1er duc de Queensberry (1637-1695)

Hugues a dit…

Tu mens Calamar!
Moi qui te connais, je sais que tu es sympa tous les jours.
Hugues

calamar a dit…

mais c'est un procès d'intention ! quand je dis que je suis sympa aujourd'hui, çà ne veut pas dire que je ne le suis pas les autres jours :)
mais nous vivons une époque bien contemporaine...

Hugues a dit…

n'en profite pas non plus pour te vanter :)
H

Anonyme a dit…

Un grand merci à calamar en particulier et aux autres en général, pour le partage de vos connaissances de l'art -abscons pour certains- de l'héraldique.

Je me ferais une joie, si un jour l'occasion se présente, de te/vous offrir un verre de Kronenbourg, bière du peuple dont le blason, lui, m'est familier :)

Nicolas

calamar a dit…

bonjour Nicolas, merci pour l'invitation, j'espère bien que l'occasion de se rencontrer (à nouveau) se présentera ! pas que je sois fan de bière, mais on trouvera bien un terrain d'entente !
(et franchement, l'art du blason, je n'y connais rien, mais Google image est tellement pratique...)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...