« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mardi 19 mai 2015

La 1ère vente aux enchères Aristophil: le début de l'hallali...

Amis Bibliophiles bonjour,

J'avais relaté ici la mise en vente de l'hôtel particulier abritant les locaux d'Aristophil ainsi que le musée privé des Lettres et Manuscrits, et c'est un autre acte de cette triste affaire qui se joue cette semaine.

Alors que les experts en livres cataloguent et répertorient actuellement les milliers d'ouvrages et de lots divers, pendant que d'autres experts se penchent sur l'enquête et pendant enfin que les investisseurs lésés semblent se regrouper pour des actions concertées, et bien c'est une première vente sous le signe d'Aristophil qui se tiendra cette semaine à Paris.

Le 21 mai se tiendra en effet au 222 Boulevard Saint-Germain à Paris, à 10h, la mise en vente du mobilier d'exploitation d'Aristophil et du MLM.

Si le coeur vous en dit, vous pourrez ainsi acquérir des vitrines, des téléphones, des bureaux, et d'autres mobiliers de bureau.

Belles vitrines il faut le dire, et d'autres objets intéressants: un scanner copibook, très utile pour scanner proprement un document, et des plantes. Fausses bien sûr.


A noter enfin de nombreux coffres forts, forcément.

Pas très motivant comme vente vous en conviendrez, mais qui servira sans doute à rembourser quelques dettes, celles des créanciers en tout cas, qui sont prioritaires. Les investisseurs un peu naïfs, eux attendront.

C'est semble-t-il le début d'un hallali (cri de victoire dans la chasse à courre, pour annoncer que la bête est aux abois) qui va durer longtemps... Mais il est vrai que l'on ne parle que d'une possible escroquerie représentant quasiment un quart de l'affaire qui fît trembler la Société Générale il y a quelques années... Monumental à l'échelle du livre ancien et du manuscrit.

Le catalogue est ici: 

H

2 commentaires:

Pierre a dit…

Je ne pensais pas qu'une procédure pouvait aller aussi rapidement... La personne qui est aux manœuvres a vraisemblablement le désir de fermer ce dossier au plus vite avec l'appui de la magistrature. C'est fou le nombre de choses surprenantes dans cette affaire ;-)) Pierre

calamar a dit…

si on s'inquiète pour les centaines de milliers de lots (livres et manuscrits) qui vont envahir le marché, il faut utiliser le lot 15 : un destructeur de documents. Mais ce modèle est-il suffisamment robuste ?

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...