« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mardi 10 novembre 2015

Dans la bibliothèque des bibliophiles du Blog: le dernier achat de Tiephaine, "De Jure Belli Ac Pacis" de Hugo de Groot, dit Grotius

Amis Bibliophiles bonjour,

Lecteur régulier du blog, je réponds avec grand plaisir à l'appel du 5 novembre dernier. 

Voici l'avant-dernier ouvrage que j'ai acquis il y a environ deux semaines. Il s'agit d'un "De Jure Belli Ac Pacis" de Hugo de Groot, dit Grotius, daté de 1720. Il s'agit de l'édition in-octavo de Jean de Barbeyrac, incluant les commentaires du latiniste Gronovius, avec ajout de la dissertation "Mare Liberum" et de la très courte dissertation morale "De L'Equité, de l'Indulgence et de la Facilité", en un volume, relié en véritable vélin,


Cette édition est une édition de luxe (ainsi qu'en témoigne le vélin, au contraire de l'édition en deux volumes), considérée comme une référence dans les travaux sur Grotius. 




Cet exemplaire présente une intéressante signature, datée de 1722, probablement apposée par son premier propriétaire. Une autre annotation au crayon signale l'avant dernier(?) propriétaire (d'origine probablement germanique), datée de 1948. L'ouvrage ne présente guère d'informations supplémentaires sur son parcours et ses propriétaires entre ces deux-là. 

Bien complet avec ses deux gravures d'origine, il est dans un état de conservation proche de la perfection, exempt de rousseurs et de mouillures, et ne présente pas d'annotations dans le corpus du texte (une liste avec dates a priori établie par le propriétaire de 1948 est présente en toute fin d'ouvrage, mais je suis incapable de préciser à quoi elle correspond pour le moment).

Juriste et étudiant en Droit International, je suis très intéressé par les ouvrages majeurs de ma discipline; De Jure Belli Ac Pacis étant considéré comme l'ouvrage fondateur du Droit International (Mare Liberum ayant quant à lui posé les bases du Droit de la Mer moderne), il occupe une place particulière au sein de ma bibliothèque puisque je suis déjà propriétaire de l'édition en petit in-octavo de 1632 (et je ne compte pas m'arrêter là :) ). 

Mon intérêt est bien sûr bibliophilique, mais aussi historique, cet ouvrage ayant connu de multiples éditions, chacune avec ses particularités, Grotius n'hésitant pas à procéder à des ajouts parfois très conséquents à chacune d'elle, les plus importants intervenants entre l'édition princeps de 1625 et celle de 1632 (les deux n'ont du coup plus grand chose à voir l'une avec l'autre).

J'ai acquis cet exemplaire aux enchères sur ebay, auprès d'un vendeur suisse-allemand, pour 180 euros (seul enchérisseur, pour mon plus grand bonheur).  

Tiephaine G. S. 

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Bravo, joli ouvrage (pas du tout dans mon "rayon", mais joli), qui prouve une fois de plus qu'Ebay regorge de bons livres, bien établis... A un prix plus que raisonnable je crois... Et c'est également rassurant de voir un jeune érudit associer bibliophile et documentation pure... Bravo ;-)

B.

Anonyme a dit…

Très bien

Pierre a dit…

Je possédais cet ouvrage dans ma bibliothèque personnelle avant d'être libraire. Belle acquisition à un prix bien inférieur à celui que j'avais déboursé quand je l'avais acheté et à un prix inférieur à celui que j'ai vendu en 2011. Bravo !

http://livresanciens-tarascon.blogspot.fr/2010/04/hugo-grotius-le-droit-de-la-guerre-et.html

Il faut revoir nos estimations à la baisse, même pour les grands classiques... Pierre

Tiephaine G. Szuter a dit…

Merci beaucoup pour vos commentaires!
Il est vrai que c'est une très belle occasion et je suis honnêtement très étonné de l'avoir remportée, mais avec de la patience et un peu de chance, on peut toujours faire de très belles affaires... :)

lexo-phil a dit…

Bonjour,
félicitations pour votre acquisition et c'est un plaisir de constater qu'il y a de jeunes bibliophiles passionnés!
La cote des ouvrages imprimés en latin doit probablement suivre la courbe de la démographie des latinistes ? C'est tant mieux pour les amateurs...
Pour ma part, ayant depuis longtemps(presque)oublié mon latin de collège, j'achète les traductions. J'ai dans ma bibliothèque "Le Droit de la Guerre et de la Paix par M. Grotius, traduit par Monsieur de Courtin", 2 vol. in4°- Paris - Seneuze - 1687. EO de la première traduction en français, acquis il y a quelques années en vente publique. Ayant comparé quelques passages avec la traduction de Jean Barbeyrac, je la trouve plus agréable à lire, mais je n'ai pas la compétence pour juger de son exactitude ?

Tiephaine G. Szuter a dit…

Bonsoir,
Effectivement les ouvrages en latin semblent avoir tendance à voir leurs prix descendre. Mais il faut dire que certains avaient atteint des prix assez prohibitifs...
Je ne connais pas cette édition de 1687, n'ayant guère eu l'occasion de la croiser même au détour des annonces, je serais donc bien en peine de me prononcer. Mais ce qui est sûr, c'est que c'est une très belle acquisition que cette première édition traduite de 1687! Encore une ligne de plus sur la déjà longue liste des titres que je dois surveiller... ;)

lexo-phil a dit…

Oui, je suis ravi de cette acquisition car l'édition originale de la première traduction française semble rare.
Un seul exemplaire est actuellement proposé par un libraire danois sur abebooks à un prix vraiment... dissuasif...
J'ai trouvé également la description d'une autre édition de la traduction de Courtin, chez Adrien Moetjens - La Haye, en 3 volumes in-12°, 1703. Le libraire ayant rédigé la notice la présente comme la troisième édition de cet ouvrage.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...