« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

samedi 7 mai 2016

Ebayana: belles reliures, EO, livres à planches, éditions du 16ème au 20ème siècle et curiositésEbayana: belles reliures, EO, livres à planches, éditions du 16ème au 20ème siècle et curiosités

Amis Bibliophiles bonjour,

Après quelques jours de vacances, place aux enchères! Voici quelques beaux livres actuellement en vente sur ebay...


Vous pouvez en retrouver bien d'autres grâce au site http://encheresbibliophiles.fr/

Ce site entièrement gratuit vous permet d'économiser beaucoup de temps dans vos recherches sur ebay, en détectant les objets les plus prisés des collectionneurs.









































H

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,
je ne suis qu'un petit bibliophile mais voici une petite question que me suis posée en regardant l'un des livres proposés, celui aux armes de la marquise de Pompadour dont l'auteur est Justin "Oeuvres historiques,Abrégé des histoires philippiques,avec diverses annotations - 1669". J'ai vérifié dans le catalogue des 3525 livres de la marquise qui fait référence, et je ne l'ai pas trouvé. Ne serait-on pas en présence d'un de ces livres de la marquise à la fausse provenance ? Si cette provenance avait été exacte, le vendeur aurait du le mentionner, notamment avec le numéro dans lequel il apparaît dans ce catalogue, non ?

Anonyme a dit…

Les commentaires sont libres mais personne ne répond ? Je n'ai pas de réponse pertinente à donner mais je suis certain que plusieurs lecteurs érudits auront des idées...

Anonyme a dit…

De nombreux ouvrages "à provenance", même avec catalogue prétendument exhaustif, échappent au recensement... Donnés, volés, perdus, etc. ; avant la vente ou l'établissement du cat... Les faux existent aussi... Il faut plus de boulot pour avoir le fin mot...

calamar a dit…

S'impatienter parce qu'un commentaire n'a pas de réponse dans les 10 minutes, c'est assez surprenant...
Pour les armes en question, on se doute que la provenance n'est pas garantie ; en principe l'acheteur est sensé savoir sur quoi il mise ; aucun vendeur ne peut lui certifier ce genre de provenance - et le fait que le livre soit au catalogue de la vente n'est pas une garantie. Ce blog avait publié un excellent (comme toujours :) ) article sur une fraude de ce genre : le faussaire repérait des livres dans le catalogue, et les refabriquait... ce qui n'est pas forcément difficile ; la plupart des titres sont assez courants et peu recherchés.

Anonyme a dit…

Les armes semblent vraiment mal frappées de travers et le fer n'est à priori pas exactement un de ceux de l'OHR personne n'a visiblement estimé que c'était un vrai, vu le prix très modeste. Ca décorera sans doute une vitrine bien armée, d'un bibliophile peu regardant.

Hugues a dit…

Les ouvrages aux armes de la pompadour ont en effet été l'objet d'une fraude menée par un libraire et un relieur /doreur, qui ont fabriqué des faux.
Hugues

Patrick M a dit…

Je vous remercie des réponses mais c'est toujours difficile d'estimer une reliure à partir d'un écran. Quant au catalogue de la marquise, ce n'est pas celui de la vente mais de sa bibliothèque qui contenait 3525 livres, tous référencés par catégories et numéros.Si le vendeur avait été honnête, il aurait mis ce numéro qui aurait confirmé sa provenance, ce qui n'est pas le cas même s'il précise une provenance exceptionnelle. Car là, dans le cas présent, il y a tout de même un gros doute.
Patrick M

Anonyme a dit…

Je n'avais pas vu que le commentaire était posté depuis 10' et c'est une petite blague (visiblement peu compréhensible) au sujet de la libération des commentaires et de l'omerta dont on parle bcp depuis 2 jours... Existe-t-elle aussi chez les bibliophiles et vendeurs ? Non pas celle actuellement sous les projecteurs médiatiques mais quelques petits arrangements qui se savent mais dont on ne parle pas, par exemple pour ne pas nuire à la réputation d'une profession... Il est possible que cette autocensure fonctionne aussi chez les libraires et que, comme souvent, on préfère que les choses ne s'ébruitent pas quitte à ce que des pratiques peu recommandables perdurent. C'est probablement un réflexe corporatiste assez humain... Evidemment, ce commentaire est anonyme :)

Hugues a dit…

Je n'ai rien compris à votre commentaire ☺
Hugues

GURU 010101 a dit…

الدليل العربي
اخبار الانترنت
الحماية
أندرويد
المواقع
دروس وشروحات
طرق الربح
كمبيوتر
حلقات
ايفون
يوتيوب
واتس اب
متصفحات
تويتر
تصميم
اربح جوائز مع تطبيق الأخطبوط من تعرفك على جدول المباريات كرة القدم وتوقع النتائج
كيف تقوم بتحويل التسجيلات الصوتية إلى نصوص على الهواتف !!
تحميل مجموعة كبيرة من ملحقات التصميم الفوتوشوب مفتوحة المصدر-PSD
تحميل النسخة الرسمية من برنامج واتس آب للويندوز و الماك !

Anonyme a dit…

Tiens, le premier troll depuis l'arrêt de la modération ? (ne lisant pas l'arabe, je ne saurais l'affirmer !)

Anonyme a dit…

Je corrige mon erreur terminologique : pas "troll", mais plutôt "spam", dirons-nous.

Rien de très bibliophile en tout cas, j'en ai peur !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...