« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mercredi 18 janvier 2017

Les Bibliophiles de Reims: une rare médaille pour une société de bibliophiles peu connue.

Amis Bibliophiles bonjour,

C'est en trouvant le jeton que vous trouverez la société de Bibliophiles... Je n'avais ainsi jamais entendu parler des Bibliophiles de Reims avant de chiner cette jolie médaille.


Il est inhabituel à plusieurs titres: d'une part il est assez grand par rapport aux autres jetons, 60 mm, d'autre part il est en plomb, et enfin il porte le nom de tous les sociétaires, ce qui en fait un témoin idéal de la vie de la société.

En le détaillant on sait tout ou presque de cette société. On connaît sa durée, du 8 août 1841 au 11 juin 1843; on connait son but "faire imprimer des ouvrages inédits ou devenus très rares"; on connaît le nombre de publications, 12.



On connaît enfin la composition du comité d'administration, et le nom de tous les sociétaires.

Il aurait plutôt été émis à l'occasion de la dissolution de la Société. On peut supposer que le tirage en a été limité au nombre des membres, soit 16 exemplaires ?




On notera que bibliophilie et champagne font bon ménage.

H

2 commentaires:

Gonzalo a dit…

L'épreuve en plomb n'est peut-être pas la médaille à son état définitif. Je ne suis pas expert, mais il me semble que les médailleurs font assez fréquemment des épreuves en plomb, en court de travail, pour voir le rendu de leur travail, avant la mise en oeuvre de la médaille dans son métal "noble" (or, argent, cuivre, bronze...)

Hugues a dit…

Tu as probablement raison.
Encore mieux!
H

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...