« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mardi 13 novembre 2007

Dédé vous demande votre avis...

Amis Bibliophiles Bonjour,

Je vous retansmets un message de Dédé :

BonjourJ’aimerai avoir votre avis sur un ouvrage qui est incomplet (il lui manque deux pages) c’est "les Jours caniculaires" de Maiole d’Ast édition de 1610 en français.

J’ai vu qu’il était possible d’avoir une reproduction des éléments manquants à la BNF.

Le point de vue d’un bibliophile exigeant est il : Rejoindre son frère cadet qui est sur Ebay en ce moment ? (je ne suis pas le vendeur ;-) )

Le bibliophile un peu moins pointilleux : oui. Mais alors sur quel papier ; (vergé) ? Quelle forme: manuscrite ? Reproduction laser ?

Merci par avance de vos réponses.

H pour Dédé

39 commentaires:

Gonzalo a dit…

Si la question est de savoir s'il convient d'ajouter des reproductions des deux feuillets manquants à l'exemplaire, j'aurai tendanceà le déconseiller. Mieux vaut conserver l'exemplaire dans l'état, tout en gardant des copies des feuillets manquants à portée de main. Il serait, à mon sens, une erreur de faire dérelier l'ouvrage, puis de le relier à nouveau pour y ajouter des "pièces rapportées": on ferait courir des risque inutiles à un livre rare et ancien. Par contre, il peut être utile de conserver (à titre purement documentaire, mais pas bibliophilique) des copies des feuillets manquants. Certains bibliophiles très exigeants (dont je ne fait pas partie) s'interdisent tout simplement l'achat d'ouvrages incomplets. Surtout que, pour le cas qui vous interesse, le fait qu'il manque une page de titre est souvent rédibitoire...

Méfiez-vous des propositions de "reproduction" de la BnF. Ce qui est annoncé au catalogue n'a souvent rien à voir avec la réalité "en salle". Si l'ouvrage est si rare que le laisse penser le vendeur sur ebay, il doit en toute logique être à la Réserve (ce qui est le cas d'au moins l'un des exemplaires, et très certainement des autres, même si cela n'est pas forcément annoncé dans les cotes), donc impossible à reproduire. Peut-être l'exemplaire conservé à l'Arsenal, et encore... j'ai de sérieux doutes sur l'acceptation d'une demande de reproduction d'un ouvrage ancien, même s'il n'est pas à la réserve.
La BnF se pense avant tout comme un lieu de conservation ; la diffusion n'est absolument pas dans leurs objectifs... Quand on voit à quel point il peut être dur d'accéder à un ouvrage même muni d'une attestation de recherche et de lettres de recommendation sérieuses... On peut passer plusieurs demi journées à la BnF sans parvenir à toucher un ouvrage!
Mieux vaudrait aller dans une bibliothèque municipales où vous pourrez vous-même prendre des photographies. Il y a pas de références au Catalogue collectif de France. Toutes les bibliothèques n'acceptent pas les photographies, mais on peut négocier avec le personnel de la plupart...

Bon courage!

bertrand a dit…

Bonjour,

j'aurais répondu en tous points la même chose que Gonzalo.

Amitiés, Bertrand

Hugues a dit…

Gonzalo! Au rapport! Sourire.
Pouvez-vous me contacter par email svp?
Signé : le chef.
email : blog.bibliophile@gmail.com

dede155 a dit…

Merci à vous deux pour les réponses pertinentes.
Petit correctif : mon exemplaire possède bien la page de titre avec une superbe vignette (une fortune sur un globe.) mais vu qu’il lui manque un feuillet je me posais la question s’il n’allait pas rejoindre son frère cadet ( tome II ou III) qui est en vente sur Ebay ;-)
Ou l’opportunité d’une greffe.

Anonyme a dit…

Pour l'obtention de reproduction à titre documentaire, Le service de reproduction de la BnF est à l'adresse suivante
http://www.bnf.fr/pages/zNavigat/frame/accedocu.htm?ancre=repro_pres.htm

Il faut faire une demande et attendre le devis. Si le livre est à la Réserve des livres rares, il faut l'avis préalable du Conservateur qui peut autoriser par exemple la photographie de la reliure mais pas de l'intérieur de l'ouvrage si la reliure est jugée fragile (ceci m'est arrivé).

Il est tout fait exact que les grandes bibliothèques (en France et à l'étranger)font payer assez cher ce service de reproduction alors qu'on peut obtenir gracieusement des clichés numérisés et des photocopies de bibliothèques municipales même de grandes villes.


René

bertrand a dit…

Pourquoi dédé155,

n'achetez-vous pas celui qui est actuellement en vente sur ebay et se termine bientôt si j'ai bien vu ?

Ce pourrait être aussi intéressant que de vous séparer de votre tome.

PS : je rappelle pour les grincheux que je ne suis pas non plus le vendeur de ce livre sur Ebay... (qu'est-ce que c'est lourd de se sentir obligé de rappeler ça à chaque fois...).

Amitiés caniculaires (enfin presque...), Bertrand

dede155 a dit…

En réponse à Bertrand:

Ce qui me ferait un autre ouvrage bancal (surtout qu’il lui manque la page de titre) et pour autant je ne serais pas au bout de ma peine, il faut un troisième tome pour compléter (Dixit Caillet).

Cordialement

bertrand a dit…

Après tout est question de choix personnel...

Vous sentez vous attendre peut-être plusieurs vie pour compléter cet exemplaire "boiteux" mais vraisemblablement bien rare (jamais vu en tant que libraire),

ou ne tenez-vous pas plus que cela à votre tome ??

A vous de juger comme dirait France 2.

Amitiés, Bertrand

Anonyme a dit…

Magazine du Bibliophile... En tant qu'abonné, j'ai reçu le dernier numéro hier : enluminures, chronique de Nuremberg, mais rien sur le blog. N'aviez vous rien prévu Hugues?
Tristan.

Anonyme a dit…

Bertrand, faut-il conclure de votre suggestion que la rareté d'un ouvrage peut primer sur l'état de conservation ?

Les blondes borgnes déjà légion vont pleuvoir sur ebay...

cordialement,

Lambano Elabon

bertrand a dit…

Cher Lambano,

vous savez déjà que pour moi, rien ne vaut la Blonde 90/60/90 !

Mais dans le cas précis de dede155 je lui posais la question car l'affectif pouvait rentrer en jeu dans son exemplaire.

Malgré tout je pense que si l'ouvrage est si rare qu'il est quasiment impossible de le trouver plus tard complet ou en meilleur état, on peut en effet ce contenter d'un exemplaire "boiteux".

Mais les cas sont rares pour moi...

Bible de Gutenberg (je me contenterai de quelques feuillets seulement...), des éditions rares du XVè et XVIè siècle. Après rien ne doit être si rare qu'on ne puisse un jour le trouver.

Pourtant, il est des EO de Molière ou de La Fontaine que même les bibliophiles les plus ardants du XIXè s. (Rothschild, Solar, Lebeuf, Pichon, etc) n'ont jamais pu posséder. Alors...

Amitiés, Bertrand

Jean-Paul a dit…

Dédé155,

- L'ouvrage de Simon Maiöle d'Ast "Les jours caniculaires", seconde édition, à Paris, chez R. Fouët, 1610, n'est pas si rare que cela. On peut le trouver dans les B.M. de Nîmes, Metz, Avignon, Grenoble, Châlons, Nancy, Rouen, Besançon, Niort, Roanne, Nantes, ...
- Toujours se débarasser des ouvrages incomplets, on finit par regretter de les avoir achetés et on a alors du mal à les vendre : avis d'un privilégié par l'âge..
- Si, pour une raison quelconque, on veut jouer les faussaires, alors, autant le faire bien : photocopie laser sur papier de la même époque.

Tristan,

Je me sens visé...L'article sur le blog est en gestation et ne paraîtra que l'année prochaine. En attendant, avouez qu'un effort a été fait concernant les articles sur le livre ancien dans les deux derniers numéros, dont on regrettait la rareté sur le blog il n'y a pas si longtemps. Hugues aurait pu en dire un mot...à moins qu'il ne soit plus abonné ?

Amitiés du jour à tous

Jean-Paul

Hugues a dit…

Je suis toujours abonnéau MdB, je comptais en parler dans un message aujourd'hui, ce que ej ferai ce soir.
Merci à vous deux (Tristan et Jean-Paul)
H

Jean-Paul a dit…

1010 € pour un volume sans page de titre, avec un feuillet manquant du sommaire, une reliure en mauvais état et des mouillures éparses ...Bertrand, au secours ! les collectionneurs (non bibliophiles) sont fous !

Jean-Paul

bertrand a dit…

Bonsoir,

c'est exactement le même message que j'allais posté ce matin quand l'esprit de tolérance et d'ouverture m'a retenur les doigts loin du clavier...

Après tout, chacun son jugement. Peut-être ce livre a-t-il une valeur spécifique pour l'acheteur... mais aussi pour ceux qui étaient juste en dessous car pour obtenir un prix final il faut au moins être deux...

Ce qui pose question en effet.

Mais pas plus que ceci :

http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&rd=1&item=140174974675&ssPageName=STRK:MEWA:IT&ih=004

que certains ici n'auront pas manqué de suivre.... Et là que l'on m'explique le sens caché de cette enchère mirifique ???

Bravo pour le vendeur en tous les cas. Belle pioche.

Amitiés, Bertrand

Anonyme a dit…

Jean-Paul, vous devriez ouvrir une rubrique "les Pires livres d'eBay", on rigolerait bien au moins...et puis ça éviterait aux copains de faire n'importe quoi...

PhilippeA

Hugues a dit…

Blague à part, je suis ouvert pour ce genre de rubrique "à éviter"... n'hésitez pas à me contacter si vous voyez un truc louche (sur ebay ou ailleurs), ou que vous avez envie d'en parler, tout simplement.
H

Jean-Paul a dit…

PhilippeA,

C'est une très bonne idée...puisque j'y avais déjà pensé. Mais je ne me nomme pas "Zorro", je ne sais pas tout et je n'aime pas les guerres.Un commentaire de temps à autre, je ne pourrai guère me retenir : il faudrait seulement que ce soit AVANT la fin de la vente plutôt qu'après.

Cordialement

Jean-Paul

Hugues a dit…

Exactement, et avec une seule restriction d'ailleurs : il ne s'agît pas de critiquer les choix des acheteurs, qui peuvent avoir des raisons qui nous échappent, ou une autre façon de vivre leur passion...
Peut-être sont-ils richissimes et 1000 euros pour eux en signifient 20 pour nous, ou peut-être plus simplement l'acheteur avait-il les deux autres rarissimes tomes (si j'ai bien suivi la discussion), etc.
Idem pour les vendeurs, qui peuvent aussi être de bonne foi. Bref, de la cordialité, etc, comme d'habitude.
H

Jean-Paul a dit…

Hugues, C'est évident!

Amitié et tolérance

Jean-Paul

Anonyme a dit…

Ah ! votre numéro de duettistes évangéliques est très au point.

Non, pas de pitié , messieurs, vous êtes lus, on vous croit, vous éduquez : montrez donc du doigt sans que la main tremble, dénoncez, allumez les bûchers, pourfendez! Soyez à la hauteur de ce blog ! N'ayez pas peur d'être Torquemada dans la peau de Saint-Just où nous penserons que vous êtes complices du système...

PhilippeA

Hugues a dit…

Sourire... PhlippeA.. Au rapport!
Pourriez-vous me contacter par email svp?
blog.bibliophile@gmail.com
Merci.
Saint-Just (Hugues)

Jean-Paul a dit…

Encore un mot sur ce sujet : se souvenir qu'un livre sans page de titre (et, a fortiori, si d'autres feuillets manquent aussi)a quelques chances d'avoir été, ou d'être, volé....Je ne vise évidemment personne.

Jean-Paul

Hugues a dit…

En effet, "taré" comme on dit, c'est certain... Volé c'est possible, voir mon message sur le sujet : http://bibliophilie.blogspot.com/2007/07/enigme-du-jour-le-mystre-du-cachet-de.html
ou l'énigme des cachets de la Bibliothèque Saint-Genviève...
Bref, sans page de titre, à fuir, sauf si... on a une vraie bonne raison.
H

dede155 a dit…

Si « Les jours caniculaires » n’est pas un ouvrage rare, un peu plus que les Bourdaloue et autres Massillon malgré tout, il se comporte tout comme semble t’il ;-)
Ma question sur le fait de restaurer, d’améliorer ce type d’ouvrage incomplet, avait une portée générale et non quelque opportunisme en relation avec celui présenté sur Ebay, je pense que beaucoup l’ont compris ; par contre jouer les faussaires ça ne me ressemble pas j’aurai plutôt tendance à montrer les défauts que les qualités d’un produit : un très mauvais commercial.

Cordialement.

bertrand a dit…

dans la rubrique à éviter...

http://cgi.ebay.fr/petit-et-grand-albert-1706-magie-cabalistique-alchimie_W0QQitemZ110193540553QQihZ001QQcategoryZ47384QQssPageNameZWDVWQQrdZ1QQcmdZViewItem

en parfait état et réellement rarissime...

comme chacun peut en juger sur les photos...

Ah ! Rigueur & exigeance quand tu nous tiens...

Amitiés, Bertrand

Gonzalo a dit…

Je ne veux pas jouer les rabat-joies, surtout que je ne me joins aux discutions que depuis peu de temps.
J'utilise souvent ebay, mais ne suis pas convaincu de l'intérêt réel qu'auront les amateurs à ce que l'on parle en permanence d'ebay. Il faudrait alors appliquer la rubrique "à éviter" et la rubrique "en ce moment en vente" pour les catalogues de libraires et de vente aux enchères. Histoire de ne pas faire en permanence de la publicité à une entreprise comme ebay... Les libraires ne se plaindraient sans doute pas, eux-aussi d'un peu de publicité gratuite...
Cela pose aussi des problèmes: pourquoi parler de tel ou tel libraire? On ne s'en sort pas. Sauf le respect que je vous dois, je suis plutôt partisans de laisser tomber les discussions sur les ventes du moment, et de ne parler que de livres, juste de livres. Laissons chacun faire les affaires qu'il souhaite. ;o)

bertrand a dit…

Vous avez sans doute raison Gonzalo,
mais le monde est ce qu'il est...

et les marges de ce blog sont déjà envahies par les annonces Google publicitaires qui nous renvoient sans cesse les mêmes noms de librairies...

Alors que faut-il faire... ??? Une grève ? (le jour est sans doute mal choisi).

C'est au chef de trancher !

Amitiés, Bertrand

Anonyme a dit…

De la même façon qu'il existe des bottins gourmands, des critiques de cinéma et des bancs d'essai d'automobiles, il ne me semble pas malsain, étant donné le nombre d'amateurs naïfs que nous sommes à glander dans les ruelles mal famées d'ebay, que les moins mal instruits de ce blog partagent leurs avis impertinents et/ou vengeurs.

j'en profite pour glisser une question :
J'ai vu en vente il ya quelque temps (j'ai oublié de le marquer) un incunable ou post-incunable, je ne sais plus, avec des initiales peintes que le vendeur (professionnel US dans mon souvenir)qualifiait (c'est à son honneur) in english de "recent".

Ceci m'a rendu assez réveur : est-ce que cela signifie qu'à une certaine époque peu éloignée, il était de bon ton de finir le travail et de peindre la lettre-guide (????) ou bien existe-t-il des officines de traficoteurs patentés qui maquillent ce type de livres ?

Ce travail ne doit pas être plus compliqué que de réaliser de fausses tranches peintes sur les livres anglais.

Avez-vous des informations là-dessus ?


PhilippeA

bertrand a dit…

UN LIVRE IMPORTANT A SIGNALER :

Pour l'histoire et le plaisir des yeux. Sans aucune conivence avec le vendeur qui ne sait même pas que je parle de son livre ici, je ne peux passer outre et ne pas vous signaler ce MORCEAU D'HISTOIRE :

http://cgi.ebay.fr/RARE-Provenance-Bibliotheque-de-Napoleon-a-Ste-Helene_W0QQitemZ230191436547QQihZ013QQcategoryZ47381QQssPageNameZWDVWQQrdZ1QQcmdZViewItem

Appréciez. Savourez. Comptez vos billets de 100...

Amitiés, Bertrand

Jean-Paul a dit…

Bonjour Bertrand,

Je l'avais repéré, mais c'est très cher...et ça vaut ce prix là. Pièce exceptionnelle pour portefeuille d'exception. Cela dit, je ne l'achèterais pas sur le net : je demanderais à le voir avant de le payer !

Bonne journée

Jean-Paul

Jean-Paul a dit…

Devinette :

Où se trouvent les "plats ornés d'encadrements de triple filets dorés" pour "Goethe Passions du Jeune Werther" sur eBay ?

Jean-Paul

Pilou a dit…

Ah si! Si vous regardez attentivement, avec une loupe, un microscope et un détecteur de métaux, on peut apercevoir un reste de ces dorures sur la photo 4, en haut à droite!

Gonzalo a dit…

Réponse:

Les plats sur trouvent sur le dos!

Et on peut présumer que les filets dorés sur les coupes se trouvent au contreplat...

J'ai bon m'sieur, j'ai bon?

Nouvelle devinette:
Un dos d'âne est-il un faux plat?

bertrand a dit…

et pourtant libraire...

sans commentaire...

Amitiés, Bertrand

Anonyme a dit…

... Et qui nous habitue quand même à mieux d'habitude.


Montag

Anonyme a dit…

On va pas s'acharner parce qu'ici c'est "amitié et tolérance, mon frère" mais quand même il atige un peu avec son Perrault :

"Premier plat détaché, épidermures, coiffes manquantes, sinon bel exemplaire".

Il a racheté stock-book ?


Frater Porcus

bertrand a dit…

En effet mes amis, ne tombont pas dans la délation primaire, restons critiques avisés et froid,

Amitiés, Bertrand

Anonyme a dit…

Absolument.


Ce sont eux qui dressent les meilleurs piloris.


Montag

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...