« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

jeudi 29 novembre 2007

Le mot du rédac chef adjoint...

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Bertrand m'a contacté dès ce matin pour me proposer un article faisant suite au portrait de Xavier, que je vous ai proposé hier. Je lui ai évidemment répondu "Super idée coco!" (on parle comme ça dans les grandes rédactions). Le voici donc :

C’est avec grand plaisir que je vous offre à tous ce soir un petit morceau méconnu d’Anthologie de la Reliure d’Art au XIXè siècle.
Je vous propose de lire (en version numérisée par mes soins – désolé pour les yeux et l’inconfort qu’il peut en résulter) les quelques 68 pages d’un petit opuscule paru en 1882 chez O. Marpon et F. Flammarion à Paris.

C’est un joli in-12 imprimé sur papier vélin teinté.

Il a pour titre « La reliure moderne, critique d’un praticien, étude sur les relieurs et sur la reliure en général, destinée aux amateurs de livres. »

Il fait partie de ma bibliothèque personnelle depuis déjà quelques années (eh oui Xavier et Jean-Paul, vous n’êtes pas les seuls à rechercher les ouvrages relatifs à l’histoire du Livre ou de l’Imprimerie (Books on Books comme disent les anglo-saxons) !

Il se présente avec ses couvertures gris-bleues qui ont été conservées en parfait état, le tout relié très sobrement en bradel pleine toile bleue marine, discrètement signée à froid au contre-plat par PIERSON.

Je vous laisse découvrir cette « perle rare » dont je n’ai trouvé qu’un seul exemplaire sur le net en archive coté B-849 et faisant partie de la vente de bibliographie Bérès d’il y a quelques temps. L’ouvrage était coté 100/150 euros dans une fine reliure demi-maroquin de Gruel. Vendu 175£ d’après Forest Books (1).

Quoi qu’il est soit ce petit opuscule dont le ton est pour le moins acide et pour le pire pamphlétaire à souhait est assez rare semble-t-il. En tous les cas je ne l’ai trouvé numérisé nulle part. Maintenant c’est fait !

L’ouvrage se décompose en trois parties. La Reliure à l’Exposition Universelle de 1878. La Reliure à l’Exposition Internationale de 1879. Chronique de l’Exposition Universelle (Extrait du Bulletin de la Papeterie). Cette dernière partie étant signée L. Guillet et les deux premières, V. Wynants, relieur-doreur.

Je ne sais rien de l’un ni de l’autre de ces deux auteurs. Wynants se déclare relieur-doreur et est délégué des relieurs parisiens à l’Exposition Universelle, donc je suppose qu’il occupait une place relativement importante au sein de sa communauté. Pourtant aujourd’hui, force est de constater que l’on ne rencontre guère de reliures d’art de cette époque (1870-1880), signées V. Wynants (d’ailleurs si vous en voyez ou en possédez merci de me le signaler pour information).

J’ai repéré toutefois un exemplaire de l’Histoire d’un crime de Victor Hugo, Paris, Calmann-Lévy, 1877-1878, 2 volumes in-8 demi-maroquin grenat à coins, dos à 5 nerfs, ornés de fers dorés, tête dorée (reliure de Wynants). EO avec envoi autographe de V. Hugo à M. Molinari. Est. 1.500/1.700 euros (je ne connais pas le résultat). Vente Drouot du 2 juin 2006, n° 413.

De L. Guillet je ne sais rien.

Dans ce pamphlet on y démonte allègrement des carrières bien établies… Lortic, Marius-Michel, Magnier, Engel, Duru, etc… tous sont passés en revue et critiqués de manière à nous proposer un tableau très intéressant de l’état de la Reliure d’Art à Paris et en Province dans les années 1860-1880.

Je vous laisse maintenant découvrir ce document, en espérant avoir modestement contribué à faire sortir de l’ombre un texte que tout le monde appréciera ici, j’en suis certain.

C’est ici : http://picasaweb.google.fr/libalise/LARELIUREMODERNEEN1882 , cliquez sur la première photo (couverture en couleurs gris-bleu) et choisissez l’option de visualisation « diaporama » et faites avancer ou reculer les images une à une manuellement en cliquant avec les flèches gauches ou droite.

Bonne lecture à tous ! N’hésitez pas à commenter.

PS : bien que j’ai pris les photos dans une définition d’image plus grande, je sais que dans Picassa la lecture des caractères peut s’avérer difficile. Si vous souhaitez recevoir l’ensemble des images de ce document sous format JPG pour une lecture plus aisée, n’hésitez pas à envoyer un mail à Hugues qui se fera un plaisir de me transmettre votre demande.

Amitiés bibliophiliques, Bertrand

(1) 290. [WYNANTS (V.)] La Reliure Moderne. Critique d’un Praticien Étude sur les Relieurs et sur la Reluire en Général Destinée aux Amateurs de Livres. O. Marpon et F. Flammarion, Paris. 1882. 12mo, 68,[4]pp., with the bookplate of Léon Gruel, orig. printed wrappers bound in, cont. half red morocco, singed at foot of spine by Gruel, marbled sides, spine gilt, t.e.g. a nice copy. Provenance: Léon Gruel. £175.

H

10 commentaires:

Raphael Riljk a dit…

Merci Bertrand.

La lecture de cet opuscule est passionnante, en particulier sur la description de la montée en puissance de la reliure industrielle. Il y a une allusion à l'importance du "changement de liturgie" (p.18) dans cette évolution avec la demande accrue de missels et de livres de piété qui donne envie de creuser cet aspect.

C'est une excellent idée de numériser ces documents rares. Bravo.
Cordialement
Raphael

patrick a dit…

Bonsoir

Merci pour le diaporama sur la reliure - j'ai réussi à regrouper toutes les pages images et en faire un fichier PDF qui est plus facile à lire si Hugues ou Bertrand sont intéressés je leur envoi le fichier pour le mettre sur le blog

Bibliophilement votre
Patrick

bertrand a dit…

Bonsoir Patrick,
merci de bien vouloir envoyer le PDF que vous en avez fait à Hugues qui me le retransmettra (mille mercis c'est ce que j'étais en train de faire),
cependant la définition est-elle suffisante ?

Bonne soirée,

Amitiés, Bertrand

bertrand a dit…

Finalement ne pouvant transférer un si gros fichier PDF par mail je l'ai placé sur mon site. Vous pouvez donc le visualiser puis le télécharger à l'adresse suivante :

http://www.librairie-amour-qui-bouquine.com/RELIURE%20WYNANTS/reliure_moderne_1882.pdf

Bonne lecture à tous,

Amitiés, Bertrand

bertrand a dit…

Grace à un complément d'information de la part de Martin, vous trouverez quelques éléments biographiques sur Wynants d'après Thoinan, Les relieurs français, 1550-1800, édition de 1893 :

Double-cliquez gauche ci-dessous pour copier le lien et coller dans votre navigateur favori.

http://www.librairie-amour-qui-bouquine.com/RELIURE%20WYNANTS/wbis-online.pdf

Bonne lecture,

Amitiés, Bertrand

Jean-Paul a dit…

A peine rentré d'un voyage éclair à Lorient, j'ai du boulot ! Pfffff !! éclats de rire !!

Jean-Paul

xavier a dit…

Bonjour Bertrand,

Je tenais à vous remercier d'avoir mis à notre disposition le Wynants, avec les catalogues Morgand-Fatout, c'est un très aimable cadeau de votre part; c'est un ouvrage qui est dans ma liste de recherche, mais que je n'ai jamais eu en main; je le téléchargerai à mon retour sur Paris (en attendant son achat). J'ai un exemplaire du Rouveyre sur vélin, malheureusement pas sur grand papier, et je n'en n'ai pas encore fini la lecture.

Merci et à bientôt
Bien cordialement
Xavier

xavier a dit…

Bonjour Bertrand,

Je tenais à vous remercier d'avoir mis à notre disposition le Wynants, avec les catalogues Morgand-Fatout, c'est un très aimable cadeau de votre part; c'est un ouvrage qui est dans ma liste de recherche, mais que je n'ai jamais eu en main; je le téléchargerai à mon retour sur Paris (en attendant son achat). J'ai un exemplaire du Rouveyre sur vélin, malheureusement pas sur grand papier, et je n'en n'ai pas encore fini la lecture.

Merci et à bientôt
Bien cordialement
Xavier

Xavier a dit…

Bonjour à tous.
L'ouvrage de E.Thoinan(très utile et instructif) est sur Gallica et en téléchargement ici :http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1134116
Comme quoi la documentation n'est pas forcement un achat papier !
Hughes, désolé pour les 2 mêmes commentaires, j'étais sur le blog avec mon agenda ultraportatif, et je rencontrai des problèmes de scripts qui ne s'exécutait pas correctement. Vous pouvez donc en supprimer un. Merci

Xavier a dit…

Victor Wynants (1831-1906). Issu d’une dynastie de relieurs,Wynants fut ouvrier chez Higel et Amand avant de s’établir à son
compte vers 1880 et plus tard enseigner à l’École Estienne, de 1896 à 1903.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...