« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mercredi 6 avril 2011

Bibliophilie et Sciences: quelques ouvrages des Joliot-Curie autour de la radioactivité artificielle,

Amis Bibliophiles bonjour,


On parle actuellement beaucoup de radioactivité. Ce phénomène a été découvert par Henri Becquerel en 1896 dans les atomes d'uranium. En 1898, Pierre et Marie Curie le découvrent dans deux autres éléments, le radium et le polonium. Jusque là la radioactivité concernait des éléments naturels d'où l'expression de radioactivité naturelle. En 1934 Irène Curie et son époux Frédéric Joliot publient une découverte extraordinaire: en bombardant des atomes stables (non radioactifs) avec certaines particules (α), ils se transforment en atomes instables (radioactifs). Ce sont ces atomes créés dans les centrales nucléaires qui s'échappent aujourd'hui dans la nature et qui sont dangereux pour la vie.

Je vous présente quelques uns des premiers textes concernant cette découverte fondamentale..


PHOTOGRAPHIE DU COUPLE DANS LEUR LABORATOIRE.
Photo Meurisse datée 1935: Mr et Me Joliot Curie (Prix Nobel) viennent d'être promus chevaliers de la Légion d'Honneur.


RADIOACTIVITÉ ARTIFICIELLE.
Paris, Gauthier-Villars. 1934.
1 volume in-4 ; 14 pp, pp (213) à 292 - pp (513) à 624 - pp (2033) à 2128.

Ce volume est formé des trois cahiers contenant les premières communications parues dans les Comptes Rendus des séances de l’Académie des Sciences le lundi 15 janvier 1934 (page 254), le lundi 5 février 1934  (page 559) et le lundi 11 juin 1934  (page 2089).

Les auteurs étudient le rayonnement émis par une source de Polonium couverte d’une feuille mince d’aluminium. Ils constatent que l’aluminium stable est transformé en phosphore instable n'existant pas à l'état naturel. La radioactivité artificielle est née. Ces recherches leur valurent le Prix Nobel de chimie en 1935.


PHOTOGRAPHIE DU ROI DE SUÈDE FÉLICITANT IRÈNE CURIE.
Photographie originale de l’agence « International news photos » datée du 20 décembre 1935. Cette photo a fait la page de titre du journal L'Illustration du 21 décembre 1935.


RADIOACTIVITÉ ARTIFICIELLE.
Paris, Hermann. 1935. EO.
1 brochure in-8 ; 28 pp, 3 pl, (1) p.

Cette brochure est la première publication en librairie de ces recherches.


PHOTOGRAPHIE DU COUPLE.
Photographie originale de l’agence « International news photos » datée du 25 novembre 1935 montrant le couple recevant les télégrammes de félicitation pour leur prix Nobel. 


TRANSMUTATIONS.
Paris : Hermann et Cie, 1936.
1 brochure in-4 ; 82, (2) pp.

Cette brochure fait partie de la collection des Actualités scientifiques et industrielles  n°341. Elle a paru à l’occasion du congrès international de physique organisé par l'Union internationale de physique et la Physical Society à Londres en 1934. Elle contient également des interventions de Rutherford, Born, Fermi, Crokcroft, etc.

Frédéric Joliot conclut ainsi son exposé : « … nous sommes en droit de penser que les chercheurs, brisant ou construisant les éléments à volonté, trouveront le moyen de réaliser de véritables transmutations à caractère explosif, une transmutation en entraînant plusieurs autres. Si de telles transmutations arrivent à se propager dans la matière, on peut concevoir l’énorme libération d’énergie utilisable qui aura lieu. Mais hélas, si la contagion a lieu pour tous les éléments de notre planète, nous devons prévoir avec appréhension les conséquences du déclenchement d’un pareil cataclysme… Si un jour un chercheur trouve le procédé, tentera-t-il l’expérience ? Je pense qu’il la réalisera, le chercheur étant curieux et aimant l’aventure».

Cette aventure, nous la vivons ...


Mme JOLIOT- CURIE GUEST OF EINSTEIN PRINCETON N. J.
Princeton, New Jersey, USA. 20 mars 1948.
Photographie originale de l’agence Acme Newspicture. Tirage argentique.

L’étiquette collée au dos indique : Albert Einstein (right), and Mme Irene Joliot-Curie, French nuclear physicist, sit in the sun on the back porch of Einstein's home in Princeton,N.J. Mme. Joliot-Curie, who was detained overnight at Ellis Island when she arrived in the U.S. March 18th, was Prof. Einstein's guest.

Contrairement à Frédéric Joliot, Iréne Joliot-Curie n’est pas membre du parti communiste. En mars 1948 elle entreprend un voyage aux États Unis à l’invitation du « comité d’aide aux réfugiés espagnols antifascistes ». Le 18 mars, arrivant à New York, elle se voit refuser l’entrée aux États-Unis. Elle est détenue pendant une nuit à Ellis Island. Elle rend visite à Einstein puis fait une série de conférences à travers le pays.

A cette date la première bombe nucléaire a déjà sévi. En 1956 est  mis en service, à Marcoule, le premier réacteur français producteur d'électricité, d'une puissance de 40 MW ....

Bernard

7 commentaires:

sandrine a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Benoît a dit…

Super papier, Bernard, merci beaucoup. Je suis en train de me passionner pour les autographes, vous me donnez envie de me pencher... sur les photos ! Celle où l'on voit Einstein et Me Curie... Quelle rencontre... Et la magie de l'argentique : moi, je ne peux pas m'empêcher qu'il y a un peu d'eux, de leur lumière, de leurs ondes, de leurs radiations ! "dans" la photo... Alors qu'avec les photosites des APN... En tout cas merci beaucoup.

Michele a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
sebV a dit…

Dans le négatif je veux bien, dans un tirage c'est beaucoup plus tiré par les cheveux. Cheveux que le bibliophile ne tardera pas à s'arracher en se posant la question de la notion de "photo originale" ! :)
En regardant la photo du couple au moment de leur prix nobel je ne peux m'empêcher de penser à Frédéric Joliot, 9 ans plus tard, inventant une variante du cocktail molotov pour libérer Paris. Une bonne formation en chimie ça sert à tout !

Pierre a dit…

Merci, Bernard, pour ce billet qui nous rappelle que l'exploitation des progrès de la science, et en particulier de l'utilisation de l'énergie, est sujette à discussions.

Cette énergie nucléaire que nous redoutons, nous l'utilisons pour notre confort et notre bien tous les jours. D'ailleurs en ce moment, je l'utilise pour faire fonctionner mon ordinateur , ma machine à laver, la lumière et d'autres l'utilisent dans des hôpitaux pour sauver des vies... A côté de cela, nous réalisons que nous ne maitrisons pas encore cette énergie. Quel dilemme !

Je voudrais rendre hommage au peuple japonais pour la dignité avec laquelle il affronte ses malheurs. Cette dignité nous oblige au silence. Ceux qui savent nous diront ensuite ce qu'il aurait fallu faire. Pendant qu'ils y sont, ils nous diront ce que nous devrons faire.

Si un jour un chercheur trouve un autre procédé, tentera-t-il l’expérience ? Je pense qu’il la réalisera, le chercheur étant curieux et aimant l’aventure».
Pierre

Daniel a dit…

Amis bibliophiles, un peu de légèreté après cet intelligent et digne commentaire de Pierre.

Ce weekend l'unique salon lyonnais consacré aux livres et vieux papier, à l'espace DOUBLE MIXTE
43 Boulevard du 11 novembre 1918
69100 Villeurbanne de 9 h à 18 h samedi et dimanche. Je ne sais pas si le salon sera plus orienté vieux papier, ou livre? Je connais au moins un stand ou il y aura de belles reliures signées en maroquin, des E.O. et des envois!...

A bientôt
Daniel B.

Anonyme a dit…

La radioactivité fut, peu de temps après sa découverte, considérée comme une sorte de panacée. Dans l'ignorance où l'on était des méfaits des divers rayonnements, les corps radioactifs furent utilisés à des fins thérapeutiques ou cosmétiques - comme par exemple les produits THO-RADIA du "Dr Alfred Curie" qui ne contenait heureusement que des doses extrêmement faibles de sels de Thorium et de Radium.
Encore dans les années 1950 , une Société qui commercialisait une eau minérale, la désignait comme la plus radioactive au monde !

Avoir été et ne plus être.

René de BLC

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...