« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mercredi 25 octobre 2017

Les exemplaires sur grand papier de l’édition originale de Madame Bovary, de Flaubert (1857)

Amis Bibliophiles bonjour,


« Tous ceux qui ont suivi les ventes de ces dernières années ont été frappés par l’ardeur toujours croissante avec laquelle les bibliophiles se disputent les éditions originales en grand papier des chefs-d’œuvre de la littérature contemporaine.  »
En dépit des apparences, cette citation n’est pas récente, elle date du milieu du XXe siècle.
Cet engouement ne s’est pas terni avec le temps. Bien au contraire, ce qui était vrai en 1958 l’est encore plus aujourd’hui, peut-être en raison du fait que ce type d’ouvrages termine presque toujours dans un fonds inaliénable, conférant encore plus de valeur aux rares exemplaires en circulation ou en mains privées.
Madame Bovary occupe...
La suite du texte et les images sont à retrouver sur la nouvelle version du Blog du Bibliophile: bibliophilie.com

H

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...