« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

samedi 8 décembre 2007

A la recherche du Chopin à 50 euros

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Le petit défi proposé par Bertrand (20 euros à dépenser à Brassens), l'offre généreuse de Jean-Paul (qui offre à Jean-Marc un ouvrage de bibliophilie à 20 euros sur ebay) et le débat que nous venons d'avoir me donnent l'idée d'un petit jeu.

Sur internet, on propose parfois aux internautes de gérer un portefeuille d'actions boursières réelles, avec un budget fictif, je vous propose le petit jeu suivant, qui sera sans doute fort révélateur des goûts de chacun : imaginez que vous avez 50 euros et une semaine, pas plus, quel achat feriez-vous, uniquement sur ebay?

Dénichez votre chopin, achetez-le fictivement, dans vos rêves, ou même en réalité si cela vous tente, et venez ensuite partager votre "découverte" avec les autres.

On va bien voir, si à nous tous, nous parvenons à être bibliophiles avec 50 euros.

Rendez-vous samedi prochain pour le dépouillement. Ca vous va?

H

20 commentaires:

bertrand a dit…

ça me va !

Amitiés, Bertrand

Jean-Marc a dit…

50 € frais de port inclus ou exclu ?

Jean-Marc

Anonyme a dit…

Et avec une reliure autour???????????


M.

Jean-Marc a dit…

J'ai jeté un coup d'œil sur mon répertoire des livres achetés depuis 2005. Il y a beaucoup d'achats à moins de 50 €, mais ce sont essentiellement des plaquettes, certaines rares et intéressantes, des ouvrages brochés et des occasions récentes. Dans tout cela, à deux exceptions près, pas de reliures dignes de ce nom, de grands papiers, de belles provenances, etc.

Je n'ai trouvé que deux ouvrages qui commencent à se rapprocher de la bibliophilie : "A Memoir of Felix Neff, Pastor of the High Alps", de W. S. Gilly, livre de 1840, dans une belle reliure anglaise armoriée, acheté sur e-bay, et "Pièces rares et curieuses relatives à l'Histoire du Dauphiné, par trois bibliophiles dauphinois", plaquette tirée à 50 exemplaires sur papier de Hollande, édité par Jouaust, de belle provenance dauphinoise (Couturier de Royas), acheté en librairie.

Le bilan est maigre. Si la barre avait été placée à 100 €, il y aurait eu quelques petites choses intéressantes.

Malgré cela, je suis prêt à relever le défi de trouver sur e-bay ou Internet un livre bibliophiliquement acceptable à moins de 50 € (frais de port exclus !), mais en mettant comme règle de rester dans mon domaine de prédilection.

Jean-Marc

alain a dit…

Tout dépends de ce que l'on entends par bibliophile !
Ma quéte actuelle concerne Venise et , pour moins de 50 € sur Ebay , j'ai acquis un guide de 1910 et une histoire de Venise et ses lagunes broché en bon état .
Ces deux livres me font trés plaisir.
Par contre, j'ai essayé parfois de vendre et les frais de mise en vente montent vite si les transactions n'aboutissent pas !
Je n'ai réussi qu'une vente que je regrette encore ! et avec lmes frais demandés pour les autres ventes , j'aurais pu m'offrir un petit plaisir supplémentaire.

Pilou a dit…

50€? Difficile à dire, puisque les enchères e-bay montent souvent dans les dernières secondes de la vente...
Mais bon, on va voir ce qu'il peut y avoir de sympa en vente!

Guillaumus a dit…

Je participe volontiers au petit concours; j'ai en tête trois volumes, qui concernent mes centres d'intérêt, à 45 euros chacun (prix fixe, hors ebay). Je me fais régulièrement des listes de livre "pour plus tard".
Faut-il envoyer la liste dès maintenant à Hugues par courriel, ou bien la poster samedi sur le blog ?
Guillaumus

Olivier a dit…

Bonjour à tous,
Toujours en panne d'internet pour cause de déménagement (grrr!!), je ne peux me joindre à vous. Par contre, j'ai acheté hier pour 40 euros une impression de Charles Estienne (1555) en reliure d'époque (bon d'accord le dos est fort abîmé mais le texte est en parfait état). Cela compte-t'il?
Amitiés

alain a dit…

Voilà, je viens de voir un livre dont je posséde un exemplaire,que j'ai vu en vente chez un libraire à 150 € , sur ebay , à 7 jours de la fin il est à 14 euros +9 € de port . Comme je n'enchéris pas, je vais le suivre et vous dire lundi prochain le résultat des enchéres !
D'accord ?

Jean-Paul a dit…

Hugues,
Le Milton est incomplet d'une planche ! Je n'ai plus le même avis sur ebay-livres : c'est la plus grande bibliothèque d'incomplets et de mutilés ! Bertrand, sortez-vous de là !
Jean-Paul

Hugues a dit…

C'est vrai, mais il est annoncé incomplet en même temps, ce qui est honnête/
Enfin, il y a aussi de belles choses sur ebay de temps en temps, il faut savoir les trouver!
H

bertrand a dit…

Bonsoir à tous, bonsoir Jean-Paul,

je me range totalement à l'avis de Hugues tout en gardant à l'esprit continuellement votre méfiance à l'égard d'Ebay.

Biensûr que sur Ebay on trouve de tout et du n'importe quoi (c'est aussi cela qui fait son charme - tenez hier soir je me suis fais soufflé une affiche originale du film "coup de tête" avec Patrick Dewaere, pliée, neuve, à 44 euros je ne l'airait pas donc... (je suis triste...) mais pas tant que cela puisque j'en ai déjà repéré une autre...

Bref, tout ça pour dire qu'il faut être vigileant, ne pas hésiter à poser des questions aux vendeurs, ainsi vous voyez tout de suite si vous avez à faire à Toumaï (voir sur Ebay pour ceux qui ne connaitraient pas cet illustre ancêtre commun à nous les bibliophiles et aux singes nos cousins... n'en déplaise aux régressionistes américains et autres...) ou à quelqu'un capable de vous renseigner, de vous aider dans votre choix.

D'autre part Jean-Paul, il ne faut pas oublier qu'il y a aussi sur Ebay de très bons professionnels qui se servent de ce medium comme un autre (LRB, Abebooks, Galaxidion, etc.), donc si le travail est bien fait (notice consciencieuse, photographies nettes et précises, profil Ebay clean sous tous rapports), je ne vois pas pourquoi porter la suspicion sur de tels vendeurs.

Mais il est vrai que les mauvaises surprises arrivent parfois, c'est la part de risque qu'il faut prendre en acceptant de participer aux enchères.

Par ailleurs, Jean-Paul, vous noterez que bien des experts en salle des ventes, experts renommés, bien installés, de renom, bref, bien sous tous rapports, n'en sont pas à une erreur près dans leurs descriptifs... et les beaux exemplaires sur catalogue s'avèrent bien souvent forts laids... Je ne citerai pas de nom, il y en aurait trop.

Amitiés, Bertrand

Jean-Paul a dit…

Bonsoir Bertrand,
C'était un mouvement d'humeur...de mauvaise humeur devant l'insouciance de quelques "salopiots" comme dit Hugues. Sinon, nous sommes bien d'accord sur les bonnes et mauvaises surprises des ventes publiques : d'où l'intérêt de connaître un "vrai" Libraire !
Jean-Paul

bertrand a dit…

Je savais bien qu'on était d'accord là dessus Jean-Paul, c'était simplement pour éclairé le propos.

Amitiés, Bertrand

Hugues a dit…

Je ne suis pas extrêmement choqué par le fait qu'il manque une planche à cet ouvrage, dans la mesure où le vendeur le dit clairement... Après tout, il arrive que même dans les ventes Berès, certains livres ne soient pas complets de toutes leurs gravure, donc...
H

Pilou a dit…

Est-ce qu'un ouvrage incomplet (un volume sur deux) peut compter comme bibliophilie, en particulier lorsqu'il peut servir dans son propre travail?

bertrand a dit…

Ne vous posez pas tant de questions ! Allez là où votre envie vous pousse, faites-vous plaisir !
Notre ami Hugues n'a pas édicté des règles strictes pour cet exercice avant tout ludique mais qui doit surtout pouvoir prouver qu'avec seulement 50 euros de budget, on peut toucher du doigt la bibliophilie... même si ensuite cela devrait inciter tout le monde à pousser la porte (virtuelle ou réelle) des librairies traditionnelles.

Amitiés, Bertrand

Hugues a dit…

Exactement... on se détend.... Faites comme vous le sentez, vous serez jugés par vos pairs!
Sourire
H

dede155 a dit…

Toc toc…
Où en est donc ce défi du livre à 50 euros ?
J’ai l’impression que cette vente Berès fait tourner les têtes.
Plus prosaïquement je préfère relever ce pari qu’enlever un lot à quatre zéros à cette fameuse vente, les conséquences en seront moins funestes.
Donc pour 23 euros port compris : un Roger Bontems en belle humeur à Cologne chez Pierre Marteau vers 1731 . Un modeste achat pour un livre bien modeste.

Hugues a dit…

Dédé et les autres : je n'oublie pas le défi à 50 euros, je vais faire une synthèse dans les jours qui viennent... Par ailleurs hier soir, j'étais au dîner des bibliophiles du blog, et à Berès.
Je vous fais des comptes rendus là dessus aussi.
Ce soir, vers 21h, un compte-rendu de la venete Berès.
H

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...